Partagez|

Toi devenir ami avec moi, da ~ ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 20
Age : 94
Localisation : *smile* ~ ♪
Russie

Mon statut
Mutation: Contrôle de la douleur
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Toi devenir ami avec moi, da ~ ♥ Jeu 2 Juil - 20:25
APH : Edge of Eternity
Ivan Braginski

  
"The Pain is your ally, the only one ..."


  


  
Présentation

  


« Здравствуйте ! ~
Depuis tout petit, on a l'habitude de m’appeler par ses deux mots : Ivan Braginski et … je n'ai qu'un surnom : Vanya, da ? Je représente ce si beau et si grand pays qu'est la Russie, la Mère patrie ~ ♥ . Je suis né lors d'une nuit d'hiver, où la neige avait déjà recouvert l'ensemble des terres de mon pays, un 30 Décembre, en même temps que la fondation de la puissante Union Soviétique. Je suis un Homme, da ! Je suis Assexuel, car je ne sais pas ce que c'est que ça moi, ça m’intéresse pas ... et actuellement Célibataire … Même si les sentiments ne sont pas ma priorité. Il paraît que je suis Sadique … C'est plutôt un mauvais défaut … Mais je suis, aussi, Naïf, une qualité assez handicapante, da ... »

Taille : 1m90
Poids : 84 kg
Mutation : GAMMA : Contrôle de la douleur : le sujet peut influencer les récepteurs de la douleur chez les autres êtres vivants et ainsi leur infliger une souffrance atroce, ou au contraire les anesthésier.
Arme de prédilection : Arme de mêlée
Kill with the smile, da ~?


  
Physique

  



Ivan est un homme d'une grande carrure carrée et rigide mais plutôt fine. Il est imposant voir même intimidant du haut de ses 1m90 avec son poids de 84 kg. Pourtant, il n'est pas le seul à être aussi menaçant malgré lui ! Suède a aussi été « victime » de Mère Nature. On dira juste, à notre Russie, qu'il a eu une bonne croissance naturellement. Jamais vous ne poserez votre regard sur ce qu'il se trouve en dessous de ses vêtements … A moins d'être son doudou d'une nuit peut-être ? En tout cas, si vous êtes assez chanceux pour cela, vous pouvez de suite remarquer (voir même apprécier ~) les fines et discrètes lignes définissant ses muscles. Pas de graisse ! Attention ! Pourtant, il n'a pas besoin non plus de sport pour s'entretenir … L'époque est assez rude comme cela ~

Son physique de colosse est certes, effrayant mais son visage, lui, est d'une innocence enfantine à l'allure naïve. Sa peau claire a l'habitude de se faire maltraitée par le froid du vent et la neige, pourtant elle paraît être en bonne santé.
Un sourire est constamment présent sur ses lèvres. Ses yeux sont d'un violet assez profond avec une once de gentillesse, au reflet vif. La couleur naturelle de ses yeux était bleue, mais via sa mutation, elle a changé progressivement. Son expression faciale restera toujours accueillante et chaleureuse et cela même si … vous avez le malheur de l'embêter …
Il a des cheveux blonds cendrés, mi-longs avec une franche qui lui retombe un peu dans les yeux. Et, par miracle … si vous avez le moyen d'atteindre sa tête sans trop de difficulté, et que vous touchiez ses cheveux, vous remarquerez de suite qu'ils sont doux. A priori, ils sont habitués à être maltraité par les divers temps ...

Il a pour habitude de s'habiller chaudement : Long manteau d'une couleur beige foncé qu'il lui arrive jusqu'à mi-tibias, qui laisse à découvert une partie de son pantalon kaki. Idéal contre le vent froid de l'hiver ! Il porte constamment des gants marrons foncés cuir, et surtout, une immense écharpe d'une couleur beige très clair limite blanche qu'il affectionne énormément jusqu'à considérer ce tissu comme une partie de lui-même (mais que cache-t-elle donc ? De vilaines cicatrices de brûlures ... Mais ça, personne ne l'a vu). Il a aux pieds des bottes pratiques pour la marche de la même couleur que ses gants. Petits détails : Il a un médaillon fait d'un métal d'or en forme d'étoile, avec un ruban blanc et rouge accroché à son torse, à gauche près du cœur. Il a aussi une flasque en acier sur lui, remplie de vodka … enfin il tente de la garder remplie … que les temps sont durs ...

P.S : Ne faites pas attention aux multiples taches rouges présentes sur ces vêtements … Vous ne voulez pas savoir la nature de celles-ci, da ? ~ ♥


  
Caractère

  



Premièrement, Ivan est une personne très naïve, innocente malgré elle … On pourrait même très vite penser à première vue qu'il est le genre de personne immensément gentille que l'on pourrait qualifier de « trop bonne, trop conne ». Certes, au premier abord, il ne ferait de mal à personne, quémandant quelques câlins à droite et à gauche ~  Déjà que pour saluer ses camarades dont il est lié d'amitié, il a une manière propre de le faire. Non, ce n'est pas une tape dans le dos, ni un signe de la main ou de la tête … Une accolade ? Du tout ! Il dépose un baiser sur les lèvres de la personne à saluer ! Et oui, c'est comme cela que l'on fait chez lui. Malgré cette facette d'un genre chamallow … Son esprit ressemble tout autant à ces poupées Russes appelées : Matriochkas.

La première servant simplement de coque extérieure, peinte avec de belles couleurs vives et chaudes et de magnifiques motifs, décoré d'un sourire enfantin dont la nature est la naïveté même. La deuxième serait faite d'une couleur plutôt imposante et froide … avec des motifs effrayants pour les personnes n'ayant pas plus de courage que ça. Car oui, malgré sa voix assez douce naturellement, Ivan a tendance à se faire écouter sans avoir à hurler ~ Fort heureusement pour ses interlocuteurs … Personne ne souhaite voir Russie énervé … A moins que vous soyez complètement fou (ce qui est une possibilité si vous traînez avec lui tout le temps … C'est un peu comme être ami avec son bourreau qui n'est nul d'autre que la Mort elle-même … Après tout les goûts sont dans la nature ~).

Pour ce qui est de la dernière face de sa personnalité, j'espère sincèrement que jamais vous ne serez victime de celle-ci … Car Ivan est Sadique avec un grand S. Non, vous n'avez pas compris le concept … La profondeur du mot ... La pureté même du sens de celui-ci sur votre propre vie … Je n'ai pas dit « creepy », ni « yandere », même si cela reste juste. J'ai dit : Sadique. Vous savez, qui prend plaisir à faire souffrir, qui manifeste une méchanceté, une cruauté systématiques à travers ses gestes ou ses mots. Vous voulez en savoir plus ? Que la raison vous sauve avant que la formule magique soit prononcée …
« Kol kol kol kol … ~ »
Sachez, néanmoins qu'il n'a aucunement conscience de cette immense cruauté … et oublie très facilement des choses qui peuvent être vitales comme le fait que le monde actuel est devenu un enfer.

Il est aussi, accessoirement, très possessif envers ses deux sœurs. Alors ne vous amusez pas à les draguer lorsqu'il est là ou vous aller vous en mordre les doigts.

P.S : Ivan a des moments d'absence depuis qu'il se sert de sa mutation Gamma. Ils sont généralement déclenchés suite à une action particulière (bruit de craquement d'os, découpage de viande, vue du sang frais etc.) . Celle-ci influe énormément sur sa personnalité, et à tendance à la changer, dans le mauvais sens, voyez ? Alors, ne tentez pas d’être héroïque … Laissez-le rêver d'hurlements déchirants et de différentes manières de torturer un être vivant ~
Pour faire simple, vous avez devant vous un parfait spécimen atteint de schizophrénie évolutive, dont les personnalités ne communiquent en aucun cas entre elles … Pour le moment ~


  
Histoire

  



Me voici assis à côté de cette petite graine que j'ai planté il y a déjà  une semaine … Pensif, je caresse les fragiles feuilles vertes de la très jeune plante. J'espère qu'elle grandira vite enfin qu'elle me montre le soleil tout les jours … Seul. Pour une fois que ma petite sœur ne m'observe pas … Puis ma grande sœur n'est plus tellement là ces jours-ci … Mais je pense à elles deux …

Alors que je rêvais d'un endroit calme bordé de rayons de soleil et de tournesols, j'entends vaguement une conversation entre deux personnes :

- « Tu as entendu, récemment, ils ont trouvé une étrange créature aux États-Unis …
- Ah ? Quelque part, cela ne m'étonnerai pas que ce soit des conneries …
- Figure-toi que non ! Même si les américains ont tendance à vouloir trop en faire … Mais là, c'est du sérieux !
- Comment peux-tu savoir que c'est du sérieux ?
- Je l'ai entendu à la radio … Le Gouvernement ne nous mentirait pas, pas à nous surtout à propos des U.S.A. …
- Pas faux … Mais alors, c'était quoi ?
- Il ne savent pas vraiment, ça avait l'air d'être humanoïde. Mais elle restait différente de nous …
- Une sorte d'extra-terrestre tu penses ?
- J'en sais rien … Mais je n'aime pas ça ... »

Quelque chose que l'on ne connaît pas … Qui pourrait être dangereuse pour nous ? Je n'aime pas trop ça, mais comme cela se passe aux États-Unis, ici en Russie, on ne devrait pas être touché ! Da ?
J'avais tord …



Cela fait quelques temps que je ne sors plus de chez moi … J'ai une migraine atroce, j'ai mal à tout mes membres. Je suis au sol, allongé contre le carrelage froid de ma salle de bain, en silence dans le noir le plus total malgré une faible lumière venant de l'extérieur …
Pourquoi ai-je si mal … Le SDG m'aurait donc atteint moi aussi ? Je vais mourir ? … Nan, je ne peux pas mourir, pas comme ça. Je me relève difficilement, tremblant de toute part à cause de la douleur persistante. Je m'accroche au lavabo afin de me hisser, puis lentement j'ouvre les yeux. Je vois flou … heureusement que la lumière du jour ne m'agresse pas. On doit être le petit matin. Une fois mon haut du corps stabilisé par mes deux bras, mes mains accrochant la porcelaine, mon regard se déplace sur le seul miroir présent dans la pièce.

Mon reflet est flou … Mes yeux sont différents, ils ont changé de couleur : Ils étaient bleus avant, là ils sont … Violets ? Suis-je encore … humain ? Je ne peux accepter d'être devenu un monstre, non … Peu importe … Je veux vivre, juste vivre … Juste trouver cet endroit dont j'ai toujours rêvé et avoir des amis … Alors pourquoi ? Pourquoi faut-il que ça me tombe dessus ?!
Mes étreintes se font plus fortes, et mon regard plus intense. Sans explications, je sens toute la douleur partir de chaque partie de mon corps, lentement … J'arrive donc à rester debout sans mal … J'ai retrouvé mes cinq sens, mon équilibre aussi et peut-être même ma santé ?

Je n'ai pas le temps de réfléchir sur la chose que j'entends des pas au dehors … Je regarde la lumière présente au bas de la porte … Une personne s'est posée devant celle-ci, je peux voir son ombre. J'entends même ses grognements inhumains. Je recule un peu, fixant le bois de la porte, attendant la créature.
Doucement, je recule vers ma douche, puis me cache derrière le rideau de celle-ci. Silence … J'ai une idée d'arme improvisée : Le robinet de métal de ma douche qui n'est pas fonctionnelle depuis pas mal de temps.
Alors que j'avais à peine mis une main sur le métal, la porte de la pièce s'ouvre vivement. Quelques secondes plus tard, le rideau tiré par la chose inconnue, je faisais face à une créature immonde, sourire au visage, arme en main déjà levée afin de frapper le crâne de mon agresseur.

« удивление  ! ~ » dis-je avec un certain amusement mêlé à une aura de malveillance primaire. Alors que mon bras fait abattre le métal froid de mon arme sur ce que je considérais comme une nuisance, je sentais simplement une pulsion m'animer.
Il n'a pas fallu attendre longtemps avant que la chose ne tombe au sol lourdement, en un hurlement du moins cela y ressemblait … Et ce hurlement continuait alors que je n'avais frappé qu'un seul coup. Oups ~ Je ne maîtrise donc pas du tout ma force ? Amusons-nous donc un petit peu avec cette chose !

Plus les coups pleuvait, plus mon sourire grandissait. Enfin … Enfin je ressentais cette sensation de bonheur … Jusqu'au décès du monstre. Il est temps que j'en cherche un autre ~

Je sors donc de mon petit chez moi avec une attitude décontractée, arme souillée sur mon épaule. J'offre mon visage aux rares rayons de soleil qui traversent le ciel gris de mon pays avant de déplacer mon regard sur mon tournesol … qui n'avait pas survécu à la brutalité de l'hiver. Je le déteste, l'hiver …
Et si on allait trouver des amis, là où les tournesols font constamment partie du paysage ? Da ! Il faut aussi que je retrouve mes sœurs !
La douleur est mon seul ami de route … Je le fais connaître à tous ~



Cela fait déjà 2 semaines que je marche sur les routes désertes, abandonnée de toute vie … Des fois même, je marche à travers des steppes tout en pensant à mes deux sœurs. Où sont-elles ? Sont-elles vivantes au moins ? Je m'inquiète énormément pour elles …
Je m'arrête en pleine ville de Kaluga, seul parmi les les véhicules abandonnés, les feux de circulations encore animés, et les bâtiments déserts … Mais pourtant, j’entends un bruit assez désagréable malgré que cela devient une source d'espoir pour moi : Un grésillement d'une radio. Je m'avance donc dans le bâtiment qui semble être un ancien café-restaurant populaire, insouciant ~
L'objet en question était simplement posé sur le bar. Je m'en approche avec un grand sourire, pour une fois que je vois quelque chose qui est en état de fonctionnement. Curieux, je fais tourner le potentiomètre de recherche de fréquence doucement … Peut-être bien qu'il y a encore une radio en activité ? Même si il n'y a aucune chance que ce soit le cas …

Amusé, je tourne, je tourne encore et encore le bouton ~ Puis … une voix … Une voix !! Je laisse la fréquence choisie puis j'écoute attentivement. Je reconnais immédiatement la voix de ma grande sœur : Ukraine !

« *bzzzz* … Je répète, à tout les survivants, venez vers la ville Gomel ! A la station de radio ! Nous pouvons vous soigner, vous nourrir ! Dans les environs de Gomel, proche des frontières Ukrainiennes et Bielorussiennes. … *bzzzz* »

Le message est déjà terminé … Mais je sais où aller ! J'emporte la petite radio avec moi puis je file vers cette ville ~ Peut-être bien que je vais les retrouver toutes les deux ! En tout cas …
Tu es la voix de mon courage … ma chère sœur



Me voilà enfin arrivé à la station de radio, il fait nuit et la lune est pleine. Il s'agit d'un grand bâtiment, le seul encore debout et surtout habitable … J'entre à l'intérieur avec hâte, poussant les portes battantes à vive allure pour me retrouver dans un immense hall … Mon regard se pose de suite sur un corps sans vie d'un enfant gisant dans son sang, le crâne explosé. Que s'est-il passé ? Ma sœur !!
Je fais le tour de chaque salle, monte à tout les étages en hurlant son nom ! Je ne la trouve pas, ni ne trouve quoi que ce soit lui appartenant, juste des cadavres humains … Je vais en direction du toit, peut-être qu'elle m'attend là-haut ?

Je monte au plus vite, puis arrive sur le toit via l'escalier de service. Je regarde l'ensemble de l'endroit, et remarque un homme assis, seul me regardant bizarrement. Je m'en rapproche puis lui demande avec un grand sourire : « Dites … vous savez où est ma sœur ? »
L'homme ne répond pas, mais il sort un pistolet de derrière son dos tout en se levant. Il me sourit … puis grimace … Il va me tirer dessus ? Nan, je ne lui fait pas peur, si ?

- « Arrête-toi là !! Et lâche ton arme !»

Je m'arrête net … Il veut que je lâche mon compagnon ? Oh, je ne l'ai pas lavé de tout ce sang séché … Je comprend mieux pourquoi il a peur. Bon, je pose doucement mon robinet de métal que j'adore puis je ne bouge plus. Mais je lui redemande, toujours souriant :

- « Vous n'auriez pas vu ma sœur ? Elle est plutôt grande, blonde cheveux courts … Elle est très gentille !
- Ah alors c'est toi Ivan ? Oh que oui ! Je les ai vu tes sœurs !
- Ah ? Mes sœurs, elles étaient toutes les deux là ?
- Exact mon grand ! Et heureusement qu'elles sont parties et qu'elles ne sont plus jamais revenues !
- Pourquoi vous dites ça … C'est méchant ... »

J'étais très triste … Elles sont parties. Mais voilà que l'homme commence à se tenir la tête et à rire … Il marmonne, hurle puis parle : « Ha ha ha … Ouais … Je les auraient tuées sinon, comme tout ces pauvres salauds … Ouais … C'est ma nourriture … Mon eau … Mon air putain ! Ha ha ha ! Ouais, ils ont tous le crâne explosé par balle ~ Et toi … Toi aussi tu vas mourir ~ Oui oui oui ~»
Il vise puis appuie sur la détente … Rien ne se passe … Il appuie encore et encore, frénétiquement .. Rien. Il n'a plus de balles on dirait ~
C'est à moi de sourire. Je reprends mon arme, puis m'avance lentement vers l'homme qui est tout compte fait, celui qui a tué toutes les personnes que j'ai pu voir dans le bâtiment.

- « Arrête ! Ne bouge pas ! Aaaahh ! Tu as les yeux violets ! Sale monstre ! Mutant ! Va-t-en ! »

J'ignore totalement ses paroles puis j'avance, le pas lourd, entouré d'une aura profondément sombre et fixant l'inconnu dans les yeux tout en marmonnant « kolkolkolkolkol ... ». Tu as voulu me tuer à l'instant, tu vas vite comprendre qu'il ne faut jamais … jamais me vouloir du mal … jamais m'avoir comme ennemi. Tu vas très certainement souffrir sous mes coups, tu le sais ? Tu le sens ? Da ?
Il recule complètement paniqué … Puis il tombe au sol en hurlant et en tenant sa tête entre ses mains. Il se recroqueville sur lui même et semble avoir des spasmes. Il crache un peu de sang ... Il a mal ? Pourtant, je ne l'ai pas … frappé … Pas encore …

Sa crise semble être passée, vu qu'il se relève difficilement. Il s'essuie la trace de sang encore fraîche sur son coin de bouche … et ses larmes. Il me regarde l'air perdu et complètement secoué par ce qu'il venait de se passer … Je ne suis moi-même pas sûr de savoir …

- « Ne me fais pas de mal … Je ne pensais pas que ton pouvoir était aussi puissant … Ceux de tes sœurs étaient différents … Je t'en supplie, laisse-moi vivre … Je te prie ... »

Me sœurs ont une mutation elles aussi ? Puis la mienne … serait celle d'infliger une douleur sans avoir à frapper la personne ? J'aime bien …
Mon interlocuteur s'était reculé jusqu'au bord du toit par crainte. J'étais resté quelques instants sans bouger, plongé dans mes pensées … Avant de reprendre mes esprits, et mon sourire enfantin au passage. J'avance doucement et calmement tout en annonçant :

- « Da ! Je te laisse la vie sauve ~
- Oh merci ! Merci !
- … Mais … »

Je pouvais voir une peur immense à travers le regard de l'inconnu qui me faisais face tant bien que mal. Je me suis arrêté devant lui, toujours aussi souriant et innocent. Puis je reprends doucement la parole, la tête penché sur le côté, avec un ton tout à fait gentil et doux :

- «  … J'espère que tu sais voler ~ ? »

L'homme me faisant face n'a absolument pas eu le temps de faire quoi que ce soit que mon pied frappe à pleine puissance son plexus, le propulsant hors du lieu. Ses yeux sont figés sur les miens, rempli de crainte … Ses bras tendus afin de tenter de s'accrocher à la vie … Son visage marqué par l'interrogation, la tristesse … et surtout la douleur de savoir la fin de tout ceci.
Et mon sourire s'agrandit au fur et à mesure que ma victime tombe dans ma gigantesque ombre formée par la lune ~ Puis je ris à gorge déployée ~ Oui ! C'est si drôle !
Je laisse ma folie déchirer le silence de la ville, avant de cesser de rire. Je me penche afin de voir le résultat de cette magnifique chute : Une belle trace rouge toute brillante ~

Bien heureux, je fouille tout le bâtiment : J'ai trouvé une note … dont j'ai tout de suite reconnu l'écriture de ma jeune sœur. Elle parle d'un campement/base au niveau de l’Italie … Je pense que mes deux sœurs sont parties ensemble ! Allons les retrouver ! J'ai pû emmener mon robinet de métal … Mais pas la radio …
R.I.P. Petite radio … toi qui avait perdu ta voix ...



Le soleil … la chaleur … mon sourire ~ Je marche le long d'une source d'eau qui semble être un fleuve. Je m'en approche pas de trop mais, avoir les reflets des rayons de soleils sur l'eau me rend jovial. Tellement que je joue à la Majorette avec mon arme ! Marchant au pas, chantonnant une petite musique douce du genre comptine ~ ♫
Je ris tout en faisant tourner mon robinet de métal, puis hop ! Je le lance en l'air ~ Je laisse une main en l'air en pensant que l'objet retomberait directement dans ma main tendue … Et bien non, à la place, un grand bruit se fait entendre à côté de moi : PLOUF !
J'ai tourné la tête vers le bruit … l'air un peu surpris. Je me dépêche d'aller au bord de l'eau froide et de regarder les ondes crées par la chute de mon arme préférée …

- « Niet ! Ne bouge pas, je vais te sauver ! »

Sans réfléchir, je m'avance dans l'eau fraîche sans vraiment avoir froid. Je tente d'aller au plus près de l'endroit où aurait atterrit mon compagnon de route … Mais je m'arrête lorsque l'eau m'arrive au milieu du torse … Je ne veut pas plus avancer … Je ne peux pas, je n'ai très certainement plus pied après …
Je commence à pleurer en silence. J'ai perdu mon seul ami sans le faire exprès … Je sors de l'eau complètement trempé et un peu déprimé. Je commence à me déshabiller avant de prendre froid, que les chauds rayons du soleil me réchauffe un peu ~

Je m'éloigne un peu de l'eau … et découvre au loin, une grande fleur dont les pétales sont d'un jaune éclatant. Un tournesol !! Un grand sourire se forme sur mon visage et je m'empresse aller aux côtés de cette plante. J'étale au sol mes vêtements, puis m'allonge à côté du tournesol, le regard brillant plongé dans l'immense ciel bleu ~
Le temps passe sans que je m'en rende compte, je suis immensément bien là où je suis mais toute chose à une fin. Je dois aller retrouver mes sœurs … Je t'emporte avec moi, fleur de mon cœur !

Me voici enfin arrivé au camp … Suis-je le seul .. ?



  
Derrière l'écran

  


Pseudo : Shikako / Vati ~
Âge : XXII années
Sexe : Non merci … C'est gentil de proposer.
Comment avec-vous connu le forum ? J'ai suivi les traces d'une bête légendaire du nom de Prusse ...
Que pensez-vous du forum ? J'aime … Tout … Tout !
Quelle est votre disponibilité ? Souvent, je pense tout les jours ! (Au possible !)
Code du règlement Validé par Dickmark
Autre chose ? Le Germania vous dit : « Patate » … Puis fait un gros câlin à ses fils.
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Toi devenir ami avec moi, da ~ ♥ Ven 3 Juil - 16:21
C'est moi qui ai l'honneur de te valider, tout me semble bon et je suis un peu seule à pouvoir le faire actuellement donc voilà. /PAN/
Félicitations ! *paquet de réglisse en cadeau woot woot*

**Kit de survie généré aléatoirement**
- Une machette
- Un drapeau
- Une batterie
- Des préservatifs
Revenir en haut Aller en bas

Toi devenir ami avec moi, da ~ ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Devenir partenaire de La Nouvelle Ekoï ou nous lier
» Devenir partenaire avec GOH
» Devenir poto avec SSB
» Pour devenir partenaire
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Présentations :: Présentations validées-