Partagez|

Prêts à passer une éternité avec moi ? ♥ [Danemark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Prêts à passer une éternité avec moi ? ♥ [Danemark] Sam 11 Avr - 13:43
APH : Edge of Eternity
Matthias Køhler

 
“L'amour sans éternité s'appelle angoisse : l'éternité sans amour s'appelle enfer.”


 


 
Présentation

 


« Hej !
Moi, c'est Matthias Køhler, mais tu peux m'appeler Dan, ou Matt. Je représente le Danemark. Ce qui me sert d'anniversaire se fête généralement le 5 juin. Je suis un homme (tu veux vérifier ?). Je suis pansexuel et actuellement célibataire... Mon principal défaut est mon enthousiasme parfois trop débordant et ma qualité majeure est mon optimisme (c'est rare, par les temps qui courent). »

Taille : 180 cm
Poids : 74 kg
Mutation : Téléportation (dans un rayon n'excédant pas 5 km)
Arme de prédilection : Arme de mêlée
crédits


 
Physique

 


On ne présente plus l'ancien Viking, auto-proclamé roi de Scandinavie : sa carrure large et sa musculature développée en font un homme imposant. Danemark arbore une magnifique chevelure, ou devrais-je dire tignasse incontrôlable de cheveux blonds comme les blés, légèrement plus foncés que le reste de ses compatriotes Nordiques. Il fut un temps où cette coiffure improbable était le fruit d'une attention toute particulière, mais le convoi de vivres ne faisait malheureusement pas priorité des pots de gel à cheveux, elle est actuellement laissée en friche, parfois coupée sauvagement lorsque sa longueur importune Matthias.

Des yeux très bleus et d'une expressivité sans pareille sont surmontés de deux sourcils bruns et assez épais qui accompagnent les pupilles bleues dans leurs démonstrations émotionnelles. Le visage du Danois semble constamment exprimer quelque chose, et il est assez rare de le voir totalement neutre. Le nez droit, la mâchoire carrée et la bouche aux lèvres fines viennent surmonter ce tableau parlant.

Sa peau est claire, constellée de taches de rousseur qu'il peut être difficile de voir lorsque la poussière vient les masquer. Le seul détail venant assombrir la vision généralement enjouée de Danemark est le voile blanc qui recouvre son œil gauche, signe d'une blessure qui n'a jamais pu se refermer par affaiblissement de la nation. Matthias possède donc une vision assez médiocre, sa vision de la profondeur de champ étant altérée, il a beaucoup de mal à estimer les distances.

Danemark a une voix singulière, certains la définiront comme peu masculine, mais elle est surtout très enjouée et part facilement dans les aigus en cas d'excitation intense.


 
Caractère

 


Si on devait résumer toute la personnalité de Danemark en un mot, un seul, ce serait sans doute excessif. Mais résumer tout un personnage en un seul mot est une hérésie : peut-être que Matthias vous paraîtra gentil, voire un peu bête, mais ce serait mal avisé de votre part de penser qu'il s'agit là de tout son caractère.

Danemark est une personne intrigante : à priori il semble terriblement extraverti et incapable de masquer ses émotions, chantant, riant et pleurant à tout va. Il fait parfois preuve d'une certaine naïveté et d'un optimisme déroutant, il cherche toujours le bon côté de la pire des situations. Cela en fait un allié agréable si on omet ses tendances bruyantes, car il est également bienveillant et ne refuse jamais d'aider tant qu'il le peut.

Mais sous cette surface joyeuse, Danemark intériorise sa douleur et son chagrin, souvent de peur d'importuner les autres ou de paraître faible. Lorsqu'il pleure, c'est rarement de façon sérieuse, et lorsque c'est le cas, vous n'aurez pas l'impression de voir la même personne tant il change. Il se confie facilement aux gens sur des sujets triviaux mais ne parle jamais de son passé : au mieux vous écoperez simplement d'un sourire contrit et d'une tape sur l'épaule, au pire d'une remarque sèche.

Vous pouvez considérer Danemark comme étant votre ami, car il n'est pas spécialement méfiant face aux étrangers et préfère se faire des amis plutôt que des ennemis. Néanmoins, une fois que vous vous l'êtes mis sur le dos, il sera bien difficile de regagner ses faveurs, car Matthias se vexe vite et sa fierté l'empêche de pardonner facilement. Il reste un ami fidèle, prêt à aider en toutes circonstances et surtout, quelqu'un de confiance.


 
Histoire

 


Souvenir, du latin subvenire ("se présenter, venir au secours").

Qu'est-ce qu'un souvenir ? Une image, un son, une odeur peut-être. Un choc électrique à la fois si intense et si minuscule quelque part dans notre cerveau. De la fumée qui s'échappe, lentement mais sûrement, d'entre nos doigts ; inexorable, parfois lent, parfois rapide, la mémoire s'efface, se tord, se déchire. Il s'efforce de ne pas idéaliser ces choses, mais la nature humaine, ce qu'il n'est pas pourtant, l'empêche de rester objectif.

Cela fait plusieurs mois maintenant. Il en rêve toutes les nuits mais n'en parle pas. Un traumatisme ? Peut-être, sans doute... Tout semble être un traumatisme, dernièrement. Chaque jour il échappe de justesse à une mort qui l'approche de toujours plus près, qui s'amuse à passer ses doigts fins sur son visage, comme une brise d'hiver. Il ferme les yeux. Il se rappelle de la sensation de ses mains sur ses joues. De son corps contre le sien. De sa chaleur. De sa vie.

Il se rappelle aussi du corps raidi par la mort, du sang qui détrempait sa chemise, mélangé à des pleurs. Mais il avait pourtant connu cette situation, un nombre incalculable de fois, il avait vu la mort en face, il la croisait régulièrement, comme une vieille amie, alors... Alors pourquoi est-ce que cette fois-ci était plus douloureuse que toutes les autres ?

Il avait été naïf, se disait-il, de croire que l'on pouvait simplement régler les problèmes de l'humanité en jouant avec leur nature. Lui aussi avait été plus qu'agacé par les détracteurs, ces rabat-joies, après tout il en fallait toujours, personne n'était jamais content. Peut-être qu'au fond de lui il s'en doutait quand même un peu, il ne veut plus le savoir. À l'époque il jouait beaucoup avec sa nouvelle mutation nouvellement acquise ; il faut dire que la téléportation, ça n'est pas une mince affaire, et c'est plutôt amusant à utiliser - à partir du moment où on oublie la sensation désagréable de désintégration.

Elle n'avait pas de mutation, elle. Enfin, peut-être qu'elle en avait une, mais elle ne l'utilisait pas. Danemark ne lui avait jamais demandé. Savoir son nom, être avec elle, la voir sourire, tout, tout était tellement plus important qu'un minuscule gène perdu dans une chaîne ADN. Tout était si beau chez elle, et chaque fois qu'il pensait à la perfection, son image lui venait en tête, tout en sachant que ce n'était pas le cas et qu'elle n'était qu'humaine. Non, elle était humaine, il n'y avait pas besoin d'en parler comme si c'était dégradant.

Ils étaient discrets, leur relation était plutôt mal vue. Ils en comprenaient tout deux les enjeux. Peut-être que je vivrai une éternité, et que toi tu n'en connaîtras qu'une fraction, mais cette fraction sera tellement plus belle que les autres, tellement plus brillante, et tu resteras pour cette éternité, à jamais dans ma mémoire... Ça n'avait pas été un mensonge. Elle était toujours là dans un coin de sa tête. Parfois il l'interrogeait lorsqu'il doutait, et il essayait d'imaginer sa réponse. Parfois il la suivait, parfois non.

Et comme tout rêve qui finit dans le sang, le réveil avait été brutal. Il avait voulu le prolonger, lui aussi avait voulu jouer... Mais il avait perdu. Tout perdu. Tout était de sa faute, et cette culpabilité qui lui rongeait les entrailles comme de l'acide n'allait pas le quitter avant longtemps. Il avait toujours auprès de lui le rappel de cet échec. Il ne le considérait pas lui-même comme un échec, bien sûr que non, mais c'était un rappel permanent qu'il se forçait à ignorer.

Danemark rouvrit les yeux, alluma brièvement sa montre et poussa un long soupir. Il était tard, ou plutôt très tôt, et tout ce qui tournait dans sa tête ne l'aidait pas à dormir. Il décida de s'offrir une sortie, et peut-être d'aller observer le lever de soleil en haut de la tour d'observation. Oui, ça sonnait bien, comme idée.

En sortant dans la cour, il vit la forme massive de Christian, posté à côté de la porte, avoir un léger sursaut. Il l'empêcha de hurler et remonta la fermeture éclair de sa veste.

Danemark esquissa un sourire.


 
Derrière l'écran

 


Pseudo : Sue
Âge : 19 ans
Sexe : Euh, fille, je crois
Comment avec-vous connu le forum ? C'est mon bébé ♥
Que pensez-vous du forum ? :I
Quelle est votre disponibilité ? Permanentes à régulières
Code du règlement C'est moi qui l'ai caché, tu crois quoi.
Autre chose ? YOU SPIN ME RIGHT ROUND BABY RIGHT ROUND
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Prêts à passer une éternité avec moi ? ♥ [Danemark] Sam 11 Juil - 16:04
J'aime beaucoup parce que c'est moi qui ai validé les deux fonda ♥

**Kit de survie généré aléatoirement**
- Une hache de guerre
- Une bouteille de désinfectant
- Un drapeau
- Un pot de gel
Revenir en haut Aller en bas

Prêts à passer une éternité avec moi ? ♥ [Danemark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je veux passer toute va vie avec toi (Nam ♥)
» - Me laisserais-tu .. passer du temps avec toi ? -
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...
» 200 questions pour passer le temps
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Présentations :: Présentations refusées-