Partagez|

I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2015
Messages : 9
Lettonie

Mon statut
Mutation: Hydrokinésie
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 1:35
APH : Edge of Eternity
Raivis Galante

 
"Old, but I'm not that old, young, but I'm not that bold."


 


 
Présentation

 


« Sveiki,
je m'appelle Raivis Galante et l'on me surnomme Rai ou parfois Let. Je représente la République de Lettonie. Si j’avais été un humain, je serais né le 18 Novembre, la date nationale de mon pays et le jour où je fête mon anniversaire. Je suis un homme, malgré mon physique. Je ne sais pas ce que je suis, je n’ai pas beaucoup réfléchis à la question, mais je crois j’aime tout le monde ? Je suis divorcé (l'histoire est longue) mais pour le moment, je suis avec personne, je me sens un peu seul, parfois. Je suis quelqu’un de très lâche, de très peureux et je pleure beaucoup. Les autres disent que je suis quelqu’un de très stratégique et gentil. Je ne pense pas vraiment... »

Taille : 1m40
Poids : 39kg
Mutation : Raivis a gagné le don élémentaire de l’eau (non potable). Malheureusement, il ne peut pas en faire apparaitre en claquant des doigts : Il doit y avoir de l'eau dans les environs pour qu'il puisse l'utiliser. Quand il pleut, c'est vraiment le paradis pour lui. En temps de grand soleil, il n'a aucune utilité, sauf en cas de grande colère, où il arrive a légèrement prélevé l'eau du corps des être vivants (lui compris), les affaiblissant. (Cela arrive aussi quand il est terrifié, en système d'auto défense.) Il reste souvent dans les endroits humides. A cause de cette mutation, il commence à avoir sa peau qui devient très sèche, lui causant parfois des douloureuses crevasses aux mains.
Arme de prédilection : Raivis n’est pas un homme de combat, loin de là. Par contre, il vise terriblement bien, malgré ses tremblements dignes d’une maladie de Parkinson, dû à la deuxième grande guerre. Préférence pour les armes à feu, donc.
Eiku - Dessinatrice Japonaise


 
Physique

 


Le jeune garçon est physiquement très banal. Il semble ne pas beaucoup apprécier qu'on lui rappelle qu'il est petit, et il apprécie encore moins que l'on parle de son apparence squelettique qui donne l'impression d'être devant un anorexique. Révélant un assez grand complexe qu'il tente de dissimuler derrière des habits plutôt amples, légèrement trop grand. Même son uniforme militaire est légèrement -voir beaucoup- trop grand pour lui, choix volontaire. Il était assez mal à l'aise quand il doit se dénuder, même si cette tendance semble s’effacer petit à petit.
Le visage de Raivis est plutôt rond, comme s'il avait gardé son visage et ses joues d'enfants de dix ans malgré son âge. Des sourcils plutôt fin et claires, avec des yeux d'enfants, légèrement grand, sont très expressif. Beaucoup trop, même. Toutes les expressions passent par ses yeux. Yeux qui sont de couleurs bleus tirant sur le violet, un léger albinisme oculaire, l'obligeant à porter des lunettes pour lire ou utiliser un objet à écran. Un nez légèrement en trompette et des lèvres plutôt fines.
Les cheveux du letton sont blond cendré, qui ne semble pas se décider entre les boucles et l'ondulation. Par temps de pluie, lesdits cheveux se mettront à boucler, ce qui fera que Lettonie ressemblera à un mouton.


 
Caractère

 


La première attitude que l’on voit, c’est qu’il se tient très droit et semble très mal à l’aise. Même en le rassurant, cette aura de mal être reste malgré ses sourires. Raivis répond toujours poliment, voir trop, de manière simple, nette et courte. Il ne réfléchit pas vraiment à se qu’il dit. Quand il s’en rend compte, il se referme totalement pendant un petit moment, se préparant à subir une punition pour ce qu’il vient de dire.
Raivis a l’air aussi très innocent, mais ce n’est seulement qu’une façade. Après plusieurs discussions avec lui, il semble connaître plus de chose qu’on ne puisse le penser. Très cultivé, il semble content d’avoir de nouvelles connaissances, connaissances venant de livre, dictionnaire (qu’il lit chaque année, dès la nouvelle parution), voir wikipédia (qu’il a appris à s’en servir depuis quelques années). Mr.Galante est une personne très mature, même si, par moment, il se comporte encore comme un enfant. Le jeune homme peut se montrer assez vulgaire quand il est très en colère. Même s’il ne réfléchit pas à ce qu’il dit, paradoxalement, il semble toujours essayer de dire la phrase ou la petite intention pour faire plaisir mais cela se voit qu’il fait ceci par contrainte. Raivis dit qu’il est très hypocrite et égoïste, mais il faut interpréterais cela comme une protection envers les autres.

Il semble être quelqu’un de très timide. Le jeune homme est aussi assez sensible. Il semble vouloir cacher ou contenir cette sensibilité. Le garçon fuit généralement les conflits. Il n'aime pas devoir se battre. Que ce soit se battre physiquement parlant que de débattre lors des débats. Dans le second cas, il suivra surtout la majorité, en bon mouton qu'il est, de peur de dire quelque chose d’idiot/mal/autre en donnant son avis.  Raivis se dit être lâche. Il s’enfuit toujours quand les choses vont mal. Pas égoïste, très loin de là, il a le cœur sur la main le petit, mais très peureux. Il a aussi très peur des personnes qu'il ne connait pas. Et des grands. Cependant, en présence d’un plus jeune que lui, il ne peut s’empêcher d’agir en grand-frère, sans aucune peur. Raivis déteste parler devant un public, ou devant plusieurs personnes. Le letton bégaye quand il se met à stresser, ce qui arrive très rapidement. Il est aussi très négatif sur lui-même, démontrant un grand manque en soi.

Lettonie semble ne plus savoir contrôler sa colère quand elle dépasse un certain point. Il se laisse complètement posséder par elle quand elle devient trop forte pour lui, ce qui le rend particulièrement violent. (Et surtout l'éloigner le plus possible du muguet, cette plante semble avoir un effet très néfaste pour lui.) Il semble également avoir une affection trop prononcer pour l'alcool.


 
Histoire

 


Il avait essayé de les dissuader. Il avait vraiment essayé. Mais sa pauvre voix de nation, contre celle des députés et du président, ne pesait pas lourd dans la balance. Cette idée de mutation ne lui plaisait pas du tout. Même si elle partait d'un principe intéressant scientifiquement parlant, vouloir la mettre en place était dangereux. Qui sait comment les gens réagiront ? Cela pourrait finir en guerre civile et cette guerre serait fatale pour lui… Surtout que lui aussi, avait un ‘chance', comme ils disaient, d'avoir une mutation. Comme si c'était une chance ! Mais ses arguments n'avaient pas l'air de vouloir changer l'avis des politiciens, dont certains, plus intéressaient par les bénéfices que cela allait entrainer.
Sales politiciens.
Se ronge l'ongle du pouce, le letton était reparti chez lui pour prendre un petit verre, pour se calmer.


Il le savait que cela allait mal tourner. Pourquoi est-ce que personne ne l'écoute quand il ose donner son avis ? Elles ne sont pourtant pas idiotes, ses réflexions, au contraire ; elles sont réfléchies et logiques ! Alors, pourquoi ? Oui, pourquoi…




Il avait réussi à s’enfuir et a trouvé un abri de fortune provisoire dans une des nombreuses et gigantesques forêts de son pays. Il avait fait ce qu’il avait pu pour empêcher ça. Il avait appris à plus ou moins maitriser son pouvoir, se manquant souvent de se noyer les premières fois, et avait essayé de noyer les mutants ou de les éloigner des militaires, qui tombaient quand même. C’était tout ce qu’il avait pu faire. Il avait honte. Honte d’avoir fui, honte d’avoir abandonné son peuple, honte d’être aussi faible.
Raivis était au bord de la crise de panique. Ce qui était arrivé aux USA était un signe du début de la fin, il en avait été sûr. Ils avaient eu beau tout dire et tout faire pour faire croire que tout allaient bien, mais avec une personne aussi anxieuse et pessimiste que Lettonie, cela n'avait pas marché du tout, au contraire. Et dans ses moments-là, il se haïssait pour avoir raison. Riga, sa pauvre capitale, venait de tomber, malgré tous ses efforts. Mais cette putain de mutation ne servait à rien. Sérieusement, pouvoir maitriser de l'eau ? Ça ne sert à rien ! Et il ne peut même pas en faire apparaitre, non franchement, cette mutation, c'est de la merde, comme l'idée originale que ces foutu ricains avaient trouvé. Il n'en voulait pas à Alfred, non, ce n'était pas de sa faute, mais de ses scientifiques. C'était de leur faute, tout ça. Il espérait sans se l'avouer qu'ils étaient morts dans d'atroces souffrances ! Et si ce n'était pas le cas, il les tuerait tous lui-même. Pour avoir osé conduire le Monde vers cette fatalité, pour avoir osé détruire son pays, ses habitants. Même le gouvernement de l'URRS n'avait pas été aussi loin !
Le letton ravala et enferma dans une boite scellée dans son cœur sa haine et son angoisse. Il ne pouvait pas rester ici, il devait se bouger pour réussir à survivre. Il avait réussi à trouver sur le chemin un fusil de précision, sur le corps d'un militaire inanimé avec un sac de balle pour cette arme, qu'il avait bien entendu prit. Ce n'était pas la seule chose qu'il avait prise : le militaire porté un uniforme de camouflage. Dans une forêt comme celle-ci, cela ne pouvait être qu'un avantage pour le letton, tant pis si ce n'était pas à sa taille et ce pauvre monsieur n'allait plus en avoir besoin, de toute façon. Il allait juste devoir la laver avant, mais ce n'était pas un problème non plus, ce n'est pas comme s'il manquait des rivières ou des lacs, chez lui. Il avait également trouvé de quoi se nourrir, exclusivement des fruits et des légumes, venant de potagers et maisons abandonnées. C'était dans l'une d'entre elle que Raivis avait trouvé refuge. Les habitants avaient certainement fuient quelques jours auparavant, ils n'avaient rien prit. C'était, en tout cas, l'hypothèse dont le letton voulait absolument croire. Les traces de sang étaient une coïncidence : il n'y avait pas de corps et, ce n'était pas rare que les personnes vivantes aussi éloignées de la civilisation chassent… Non ?
Il avait trouvé des habits de rechange, qu'il s'était empressé de mettre, essayant de ne pas se sentir trop mal de leur voler des habits ainsi. Il avait ensuite mis l'uniforme du pauvre militaire, qu'il avait lavé dans une des rivières voisines comme il avait pu, retroussant les manches, utilisant une ceinture et ses bretelles pour soutenir le pantalon. Le bas avaient été retroussés également et mit dans ses bottes marron. Heureusement qu'il avait mis ces chaussures-là avant de s'enfuir. C'était trop grand, il se trouvait vraiment ridicule, avant de penser aux avantages : Quand viendra l'hiver, il pourra mettre des pulls sans que ceux-ci se voit, cacher sous l'uniforme.
La nuit arrivée, il s'était couché tout habillé, arme à porter de main, dans le grenier de la maison, pour être sûr de pouvoir entendre les mutants si jamais ils entraient dans la maison et grimpaient les escaliers grinçants.
Demain, il essayerait de trouver un moyen de locomotion. Tant pis s'il n'a pas son permis et s'il n'avait pas la taille pour conduire, tant pis si ce n'était qu'un pauvre vélo, il ne pouvait pas continuer à fuir à pied…



Il était fatigué, il avait dû marcher jusqu'à Vilnius, qui ressemblait maintenant à une ville fantôme, dans l'espoir de trouver son frère balte, sans grand succès, il avait dû s'enfuir aussi. Il se sentait terriblement seul, il ne supportait plus cette sensation, elle lui mangeait petit à petit sa santé mentale, devenant de plus en plus parano et sur les nerfs. Chaque fois qu'il était tombé, il avait silencieusement lancé des insultes à ce caillou qui était pourtant là bien avant lui, mais ça lui faisait du bien, de pouvoir maudire tout ce qu'il trouvait. Oh, il le regrettait bien sûr après, en éclatant en sanglot, une fois à l'abri. C'était là que le groupe l'avait trouvé, dans une maison abandonnée, toujours les parties les plus hautes. Raivis avait paniqué en entendant du bruit et, les avait mis en jeu une fois dans sa vision, pensant que sa mort était arrivée. Il ne voulait pas mourir-là, il voulait revoir Lituanie, il voulait revoir Estonie, il voulait revoir Sealand. Il voulait tous les revoir. Après quelques paroles, le letton avait baissé son arme, sous le choc d'avoir trouvé d'autres êtres vivants humains, qui ne voulait pas le tuer ou le bouffer. Il avait de nouveau éclaté en sanglot.
Il avait réussi à trouver un petit groupe de survivant lituanien, heureusement que Raivis parlait leur langue, sinon, cela aurait été vite tourné au dialogue de sourd. Il ne leur avait pas dit qu'il était une nation, il avait seulement joué de son physique d'enfant et, le groupe avait compris qu'il était un enfant letton perdu qui avait miraculeusement survécu. Cela allait à ce dernier, il ne voulait plus rien faire de lui-même, il ne voulait plus être seul. Il sentait que si jamais ça continuait, il allait devenir véritablement fou. Et il devait garder toute sa raison pour pouvoir survivre. Ils avaient voyagé un petit moment ensemble, mais le letton n'arriva pas à se sentir à l'aise en leur compagnie. Sans doute parce qu'ils n'étaient pas comme lui : ils n'étaient pas des nations. Ils ne pouvaient pas le comprendre, ni à comprendre sa peine et son désespoir, encore moins sa honte. Ils les entendaient parfois, la nuit. Il savait qu'ils disaient du mal des nations, que c'était de leur faute, qu'ils auraient dû faire quelque chose contre ça. Ces paroles lui brisaient le cœur, mais en même temps, cela le mettait en colère. Il n'avait rien à voir là dedans, il avait essayé que ça n'arrive pas, il n'était pas fautif !

Au bout du troisième jour ensemble, ils avaient été attaqués. Il était parti se cacher, dans un arbre, sous les ordres du groupe. Un enfant n'avait rien à faire sur un champ de bataille, avaient-ils dit. Par lâcheté, la petite nation avait obéi et, avait vu, impuissant, le groupe se faire tuer avec horreur. Toutes ces hémoglobines… Bien qu'il en ait vu beaucoup durant son périple, voir celui de ses compagnons d'infortunes lui donna la nausée. Il dû se retenir de vomir et de pleurer, pour ne pas attirer l'attention des mutants, qui finissait de déchiqueter ses pauvres lituaniens. Il avait dû rester en haut de cet arbre longtemps. Certainement des heures. Il avait fini par descendre, pour vider ses tripes sur le sol. La vision de ces personnes déchiquetées étaient insupportables. Avec honte et désespoir, il prit les provisions qu'ils portaient, reprit son arme et ses munitions qu'ils avaient confisquées et il était parti, pleurant toutes les larmes de son corps, essayant de courir le plus loin possible, en direction de la Pologne, le plus rapidement, s'excusant mentalement à chaque pas qu'il faisait.



Il dormait, les bras autour de son fusil, ce soir-là. Un bruit sourd l'avait fait brusquement sortir des bras de Morphée. Le cœur battant, il écoutait les bruits de pas. Un plutôt lourd, l'autre léger. Ils devaient être deux. Raivis se mit en position de tirer, prêt à appuyer sur la gâchette, tremblant. La même sensation de mort imminente le prenant. Il devait se calmer, respirer et, arrêter de bouger, sinon, il allait le rater et, il allait mourir. Il vit quelque chose de blond apparaitre, son doigt ripa sur la gâchette, mais la balle était bien trop haute. Il entendu une sorte de cri de surprise et des aboiements… Un chien ? Un humain ?
« Qui est là… ? »
Osa-t-il demander, la voix tremblante, larmes coulant sur ses joues. Les aboiements se calmèrent, alors qu’il entendait une voix reconnaissante, mais il n’arrivait pas à mettre une tête sur cette voix.
« Baissez votre arme ! Ou je tire ! » Dit l’inconnu. Lettonie se sentit pris au piège. Et si c’était une personne qui s’amusait à tuer les autres ? Pour s’amuser ? « ... Qui êtes-vous ? »
« … Je… Raivis Galante, et vous… ? »
« Raivis... Lettonie ? C'est toi ? »
Ledit Raivis vit la tête du l’inconnu sortir doucement. Le letton baissa son arme, reconnaissant la personne.
« Fin-Finlande ?! »
Dit-il, surpris, pendant que ce dernier sortait de sa cachette, laissant son chien revenir sur le sol. La terreur du letton se transforma en soulagement. Il n’était plus seul, Finlande était vivant, il n’était pas la seule nation vivante. Il lâcha son arme qui tomba lourdement sur le sol et il prit le finlandais dans ses bras, éclatant en sanglot, tellement soulagé et heureux d’avoir trouvé quelqu’un, même s’il n’était pas proche de celui-ci, il était heureux.



Finlande lui apprit qu'il y avait une base de nation, à Milan et, qu'il était possible que les autres étaient là-bas. Cela mit de l'optimisme dans le cœur de Raivis, bien qu'une partie de lui, lui soufflait que ce n'était qu'une légende, qu'ils allaient certainement marcher jusqu'à là-bas sans les revoir. Ils traversèrent les pays, toujours par les forêts malgré les risques, en direction de l'Italie. Trouver des victuailles n'étaient pas simples, c'était beau être la saison des fruits encore, ils ne remplissaient suffisamment pas assez leur estomac. Lettonie, lâchement, laissait souvent Finlande prendre tous les risques, s'approcher des villes pour de la nourriture ou combattre. Il se sentait inutile, il voulait aider, mais il n'en était pas capable. Sa mutation ne pouvait les aider qu'en temps de pluie ou étant proche d'un lac ou rivière. La nuit, il pleurait souvent silencieusement pendant son tour de garde, sur son inutilité, se disant que Tino était trop gentil de rester avec un tel boulet.

Ils traversèrent une forêt autrichienne. Le duo n'était pas beau à voir. Les coutures de l'emmanchure gauche de son uniforme militaire était à moitié décousu, ne tenant que pas des épingles à nourrice rouillés, plusieurs boutons avaient sauté, sa ceinture commençait également à ne plus tenir et l'élasticité de ses bretelles semblait vouloir sauter à tout moment, sans parler de ses bottes, dont les semelles commençaient à se décoller dangereusement, lui donnant parfois mal aux pieds, quand il marchait sur des sentiers trop rocheux. Les habits du finlandais n'étaient guère mieux. Sans parler de leur figure. De lourde poche et grande cerne noire sous leurs yeux, une coupure faite par les branches décoré la joue lettonne, sans parler de ses mains, orné de coupures aux doigts, la terre sous ses ongles. Qu'est-ce qu'il aurait donné pour une bonne douche et laver ses vêtements. Qu'est-ce qu'il aurait donné pour revenir en arrière, retourner à sa vie d'avant, certes pas ennuyante, mais calme et tranquille comparé à maintenant. Malheureusement, un bruit, synonyme de danger, leur été parvenu aux oreilles. Le Finlandais avait ordonné au letton de se cacher dans un arbre, comme à son habitude, ce qu'il fit directement, tremblant de peur, serrant son arme contre lui, comme pour se rassurer. Du haut de cet arbre, il vit un mouvement anormal derrière le finlandais. Un mutant ? Il avait mis son fusil en joue, essayant de préméditer les mouvements de l'ennemi. Il ne pouvait pas laisser l'Histoire se répéter. Il ne pouvait pas laisser Finlande mourir, il ne pouvait pas. Estonie ne l'aurait jamais pardonné. Lui-même ne se le serait pardonné. Il avait pris une grande inspiration, cessant ainsi ses tremblements, se concentrant à deux cents pourcent sur sa visée… Puis il avait tiré. La balle avait atterrit pile dans la tête du mutant, lui faisant exploser le crane, la cervelle se déversant sur le pauvre finlandais. Il avait réussi à sauver Tino. Raivis avait lancé un regard mouillé à ce dernier ensuite, comme pour s’excuser d’avoir désobéit, s’excuser de n’être pas resté cacher, mais il était obligé.

Après cette histoire, le finlandais et le letton avaient compris quelque chose : A deux, ils étaient plus forts. Alors, Raivis avait décidé de surmonter ses peurs et ses angoisses et de tout faire pour garder le finlandais en vie et vice versa. Leur duo était vraiment efficace. Jusqu'à ce qu'ils furent à court de balle, quelque part perdu dans les Alpes suisses. Raivis n'en pouvait plus. Il n'avait pas arrêté de marcher, ne se reposant que quelques minutes pour être sûr de ne pas mourir, par le froid, par les mutants. A court de balle, il devait puiser dans son pouvoir pour pouvoir utiliser l'eau cristallisée contre le danger, le fatiguant encore plus mentalement. Par manque d'attention, sa cheville se foula sur un caillou qu'il n'avait pas vu à cause de la neige et dans un faible cri de douleur, il avait roulé la moitié du sentier en sens inverse, lui causant d'avantages d'hématomes et griffures. Il n'avait pas pleuré, n'ayant ni force, ni l'eau dans le corps pour pouvoir faire cet effort. Il ne pensait qu'à une seule : Finlande allait continuer sans lui, il aurait bien eu raison. Il n'était qu'un boulet, il était inutile, hein ? Qui voudrait se trimballer un blessé dans ces conditions ? Mais ce que fit le finlandais et le letton le lui en sera éternellement reconnaissant pour cela, le surpris. Celui-ci lui avait passé son fusil et l'avait ensuite porté sur son dos, malgré ses faibles ressources restantes.




Il venait beau d'un pays où chaque hiver, il faisait très froid. Trop froid. S'il s'endormait, le finlandais allait se faire tuer par des mutants. Son instinct de survie lui donna une nouvelle force, celle de continuer à remettre l'eau solide en eau liquide, soudain Lettonie senti un mouvement anormal du finlandais, il bougea légèrement la tête, pour regarder ce dernier. Il lui offrait un sourire bizarre. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu cette émotion sur le visage de quelqu'un, mais le blondinet compris immédiatement le message, il ne put s'empêcher de lâcher un soupir de soulagement. Enfin. Ils allaient revoir les autres. Cette idée permit au letton de continuer sa lourde tâche de protecteur, tandis que, tout doucement, ils s'approchaient du camp de Milan.

Les portes s’ouvrirent, ce son était certainement le plus beau que le letton avait entendu de toute sa vie. Le finlandais et lui, toujours sur le dos du plus grand, entrèrent de la base. Sa vision trouble vie des formes humaines. Enfin arrivé. Ils étaient arrivés, ils étaient en sécurité. Alors que le corps de Tino s’effondrait sur le sol, le letton remercia mentalement la déesse Laima d’avoir décidé de les laisser arriver saufs à leur destination et il sombra dans le noir.


 
Derrière l'écran

 


Pseudo : Nashira
Âge : 18 mois. Âge chat.
Sexe : Tony.
Comment avez-vous connu le forum ? On m’a payé.
Que pensez-vous du forum ? Il est dark esh.
Quelle est votre disponibilité ? Quand j’y pense.
Code du règlement Tu y joueras un jour peut-être. Code validé par le grand moi en tout cas~
Autre chose ? Dites ce qui vous passe par la tête
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 39
Pontianak
Indonésie

Mon statut
Mutation: Contact empoisonné
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 14:33
Ooooh il m'avait manqué celui-là <3

Bienvenue c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/02/2015
Messages : 76
Kings never die
Prusse

Mon statut
Mutation: Mimétisme
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 14:36
Coucou coucou!

Bienvenue c:

Juste une petite chose :D (oui déjà :c )
La mutation ne convient pas vraiment :'D On aimerait éviter que Lettonie fasse popper l'eau de nulle part. À la limite qu'il puisse condenser l'eau naturellement présente dans l'atmosphère semble plus approprié non ? :/

__________________

I can't hear you over the sound of my awesomeness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 18/03/2015
Messages : 46
Localisation : Milan ! ~
Portugal

Mon statut
Mutation: Alchimie
Expérience: 50/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 17:59
Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2015
Messages : 9
Lettonie

Mon statut
Mutation: Hydrokinésie
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 20:36
Merci merci. ♥


Pru > Ah oui, effectivement, c'est plus logique. Pardon, il était tard hier, faut croire que mes neurones été parties dormir. x'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 01/04/2015
Messages : 28
Age : 21
Localisation : Loin des mutants, s'il vous plait merci.
Mexique

Mon statut
Mutation: Bioluminescence
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mer 7 Oct - 21:47
Bienvenue ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2015
Messages : 9
Lettonie

Mon statut
Mutation: Hydrokinésie
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Dim 1 Nov - 1:58
pouit <3
J'ai fini ma fiches les enfants. Y'a certainement beaucoup des coquilles, mais je dois avouer que je viens d'y passer plus de douze heures dessus, j'ai fais cinq pages, là, je veux juste aller me reposer. Je corrigerais incessamment sous peu, promis. (Puis, vous me connaissez, vous savez que je fais pas beaucoup de fautes en temps normal. ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/02/2015
Messages : 76
Kings never die
Prusse

Mon statut
Mutation: Mimétisme
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Dim 1 Nov - 13:24
Coucou ♥

Alors deux choses :3
La première : le physique est un poil trop court ! Il te manque deux petites lignes pour arriver aux 15 minimum !

Deuxième chose : Lettonie ne peut pas posséder d'office un fusil de précision. La partie "arme de prédilection" nous sert juste au moment de la validation, car ton arme est générée de manière totalement aléatoire ^^' Ainsi, comme c'était marqué, il ne faut pas détailler et juste choisir entre arme à feu/arme à projectiles/arme de corps à corps.

Donc voilà ! Lettonie peut toujours trouver le fusil durant son périple, mais à moins que le hasard soit avec toi, il ne l'aura probablement plus à son arrivée à base o/

Et comme tu l'as dit, beaucoup de coquilles, donc je te laisse aussi te relire pour corriger tout ça :3

Voilà ♥

__________________

I can't hear you over the sound of my awesomeness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2015
Messages : 9
Lettonie

Mon statut
Mutation: Hydrokinésie
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Dim 1 Nov - 19:49
Ah ? Pour la première, j'ai plus de vingt lignes. Je ne sais pas comment est ton écran, mais il doit être boudiou de grand pour m'enlever cinq lignes. o_O (Au pire, faites avec un système de mot, ça serait plus simple pour tout le monde ? o: )

Eet pour le fusil, oui, pardon. xD Je vais changer cela, ahah.
Et je corrige les coquilles également, chaud patate. c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/02/2015
Messages : 76
Kings never die
Prusse

Mon statut
Mutation: Mimétisme
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Dim 1 Nov - 20:44
Ah ? Bah en fait je suis sur téléphone, donc mon écran est tout petit... O:
Mais oui, peut être que changer par un nombre de mots minimum serait mieux, je verrai haha

Dis moi quand t'auras changé en tout cas, que je te valide o/

__________________

I can't hear you over the sound of my awesomeness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/05/2015
Messages : 9
Lettonie

Mon statut
Mutation: Hydrokinésie
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Dim 1 Nov - 21:37
Ah ? C'est encore plus étrange, ahah. J'ai rajouté quelques précisions sur certaines choses, pour que cela soit plus grand. ^^

Et j'ai corrigé les coquilles (s'il y a toujours des fautes, hésite pas à me le dire, avec un texte aussi grand, certaine ont dû m'échapper).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/02/2015
Messages : 76
Kings never die
Prusse

Mon statut
Mutation: Mimétisme
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Mar 3 Nov - 13:34
Coucou ! Pardon pour mon retard d'abord :c

Tout est impec ! Cela dit là j'suis pas sur mon ordi donc j'peux pas te faire ton kit, j'te donne ta couleur, j'te fais ton kit à la première occasion normalement dans pas trop trop longtemps, désolée ♥♥♥

EDIT : Et voilà ton kit! :3

-Un Remington Modèle 7600 sans lunette
-Un drapeau
-Du fil et une aiguille à recoudre c:
-5 rations de combat

Et voilà ♥

__________________

I can't hear you over the sound of my awesomeness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Date d'inscription : 13/08/2015
Messages : 7
Lituanie

Mon statut
Mutation: Régénération accélérée
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Sam 14 Nov - 17:37
Mon petit Raivis, je suis content de te voir ici ^^
Bienvenue parmi nous avec un tout petit peu de retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% } Aujourd'hui à 23:11
Revenir en haut Aller en bas

I... don't think it's a good idea... { Lettonie - 100% }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elena ❥ We seemed like a good idea
» Finally it was not a very good idea... ღ Grace
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Présentations :: Présentations validées-