Partagez|

It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska Jeu 27 Aoû - 0:19

• Tomislav Kovacevic •




Pray to your god, open your heart
Whatever you do, don't be afraid of the dark


30 ans • Croatie • Masse • Alpha • Berserk
.Ma situation
Il avait cru ne plus jamais voir sa terre ravagée après la guerre d'Indépendance. Il avait cru au progrès. Il avait cru pouvoir s'en sortir avec cette Europe. Enfin dis comme ça on l'aurais vu optimiste, peut être trop, mais c'est l'image qu'il donnais alors qu'il était plutôt résigné. Mais son monde s'est effondré de nouveau. Malgré ce qu'il montrerait il est ravagé intérieurement. Mais il n'aime pas être plaint et se plaindre alors il continue a constituer un roc pour les autres. Ou du moins a tenter. Mais la misère est moins pénible au soleil...
.Mon caractère
Accueillant • Flegmatique • Ouvert • Colérique • Compréhensif
.Mes relations
|-{SERBIE} • Frères ennemis •Il n'est pas la. Le jour ou il arrivera le croate se promet de lui coller une bonne droite. Pourtant il s'inquiète pour l'autre slave actuellement, et bien que même en ces temps d'apocalypse il soit capable de lui faire les pires crasses d monde, la famille reste importante.
|-{AFRIQUE DU SUD} • Alter ego •Sur un pied d'égalité. Il se reconnait beaucoup en elle, en étant fondamentalement différents. Si leurs cultures respectives et leur apparences ne se ressemblent pas, ils semblent traverser les mêmes épreuves et avoir un tempérament se ressemblant.
|-{ESPAGNE} • Coéquipier •Ils font du bon boulot ensemble. Le croate aime bien la compagnie de l'autre méditerranéen, même s'il ne le comprend pas toujours. Iris.  
|-{ISLANDE} • Collègue •Travaille avec lui et partage quelques centres d'intérêts. C'est le seul autre a travailler au labo. Science et GoT.
|-{PRUSSE} • Ghost •L'estime assez, connait sa valeur au combat et sa capacité a élaborer de bonnes stratégies. Même si les deux ne se ressemblent pas vraiment ils auraient pu être de bons amis.

.Mes RP
Christian Was Lost - Spain Lien
Hunt - Romano Lien

(c) CREDIT fiche - Never-Utopia



__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska Lun 28 Sep - 1:36


Tout le monde dort. Je peux entendre leurs respirations calmes, je peux marcher dans la dortoir sans qu'on ne se retourne au bruit de mes pas. J'ai besoin de voir que tout le monde va bien. J'ai un besoin de vital de pouvoir puiser de l’espoir dans la vue des survivants, n'importe quoi.

Je voudrait être leur pilier, mais personne ne veut être protégé explicitement. Je dois juste constituer un rempart tacite, qu'ils sachent simplement que je peux être fiable, qu'ils peuvent s'appuyer sur moi si ils risquent de chuter. Mais la plupart ne sait de moi que ce que je veux bien raconter. Ou ce qu'ils ont vu.

Paradoxalement je sais que je dois les protéger de moi même. Ça me rends malade de penser que malgré tout je ne sais pas ou est la frontière derrière laquelle je risque de basculer. Es ce que ca s'améliore ou pas ? Je suis toujours tenté d'aller vérifier, au risque de perdre le contrôle. Et je sais que derrière, tant de questions m'obsèdent que la fiabilité que j'affiche est peut être factice. J'ai peur d'un jour commencer a perdre la tête. Je n'y suis pas encore cela dit.

Je n'ai que deux peurs notables. Celles de perdre ma liberté et de blesser mon peuple. Peu sont ceux à les connaitre. J'en ai cauchemardé de ça. J'espère que ça n'en deviendra pas des failles.

Je veux pouvoir retourner en arrière. J'en ai assez de prendre sur moi. Pourtant je vais continuer a avoir l'air détaché, a offrir ma présence et mon calme jusqu’à ce qu'un jour j'explose et je ne puisse vraiment plus.. J’espère que ca n'arrivera pas. Et je ne peux pas boire pour tenter d'oublier un instant.. Foutu monde.
Arrête de te foutre de ma gueule.
Après tout ce temps j'ai pas le droit d'avoir un peu la paix...

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska Ven 8 Avr - 17:16
[Cro a du rentrer chez lui pendant une durée indéterminée en rp. Petite explication de la situation, sa motivation a revenir, tout ça]

"I ja cu noćas leptir postati
a ti za mnom nećeš suzu pustiti"

[Tonight I will too become a butterfly
And you won't cry one tear after me.]


Les gens passaient, recréaient une impression de vie un peu chaotique, sur Korcula et les villes environnantes. Otok, "l'île", était devenue l'une des plus grosse communautés de survivants des Balkans. Hors des croates il y'avait des bosniaques, mais rien de plus. Le gouvenement s'était stabilisé depuis que la nation était de retour alors que les mois précédents avaient été agités par de nombreux changements. L'île avait été débarassée de la majorité des mutants, ceux restant étaient enfermés quelque part dans l'espoir de pouvoir les rendre normaux un jour ou on trouverait comment faire. Les croates possédaient de nombreux bateaux, étant seuls sur une mer adriatique qui leur fournissait beaucoup de leur subsistance.

"Gdje mi duša spava
nikad nećeš saznati
pokrit će me, draga
žuto lišće ljubavi"

[Where my soul sleeps,
You'll never find out.
I will be covered, darling
By the autumn leaves of love]


Il regardait ce monde passer, vivre dans cette nouvelle vie tandis que la radio à coté de lui débitait quelques notes de musique lui étant connue. Depuis qu'il était rentré, tout ce qu'il restait de la nation croate avait adopté un certain protectionnisme nationaliste. Si l'Eglise donnait souvent le ton et les cérémonies rythmaient la vie de façon assez sans controverses, il n'était pas rare d'entendre des choses pouvant renvoyer à l'époque nazie qu'avait traverser le pays. Tomislav fermait les yeux et les oreilles à la plupart des choses. Il était content d'être parmi les siens, mais se tenait souvent détaché, installé sur une chaise devant sa maison à regarder la mer et boire un verre. Il avait retrouvé le gout de l'alcool, ce qui lui permettait parfois d'oublier qu'il avait laissé tout le monde derrière lui, dans cette base.

"I ja ću noćas leptir postati
a ti za mnom nećeš svijeću paliti"

[Tonight I will too become a butterfly
And you won't light one candle for me.]


Ou bien d'autres choses. Le croate se voilait la face ici, il avait le choix d'oublier un peu l'apocalypse, il pouvait se détendre, voir les enfants grandir, mais il ne s'intégrait dans aucune vie. Il faisait son travail mécaniquement auprès d'un gouvernement peu compétent, étant en place surtout grâce aux connexions avec l'église et les vétérans qui avaient la majorité des armes. Maintenant ils avaient quand même fait beaucoup de travail et les jours s'écoulaient entre la mer et les paysages méditerranéens de l'île.

"Nous interrompons un instant le programme musical pour annoncer qu'il y'a des bateaux étrangers au large.Nous alertons tout les habitants d'Otok. Que les militaires se tiennent au poste près des côtes... Je répète-"

La nation croate se leva, éteignant la radio. Il était possible que ces bateaux ne soient pas la pour des raisons amicales, en effet, ils avaient ici beaucoup de ressources pouvant être exploitées et prises. Tandis qu'il se dirigeait vers les bateaux il fredonnait la fin de la chanson que la radio avait coupé. Le port n'était pas très loin de la ou il était établi.

"I ja ću noćas k nebu letjeti
a ti za mnom nećeš ruke sklopiti"

[Tonight I will too fly to the sky
And you won't put your hands together for me.]


Des mutants. Des mutants sur les bateaux. Il regardait les soldats se charger de tirer l'escouade de mutants qui se trouvait tout de même en sous nombre ici. Mais si les mutants pouvaient faire cela, lui ne pouvait pas rester passivement ici. Il se devait de prévenir la base, pour empêcher que des mutants plus intelligents ne prennent tout le monde par surprise...

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska
Revenir en haut Aller en bas

It reminds me the end of my world ♦ Hrvatska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Journaux de bord-