Partagez|

Un monde régit par la loi de la jungle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 18/03/2015
Messages : 4
Age : 20
Localisation : Dans ton... ~ ♥
Brésil

Mon statut
Mutation: Génère des champs de force
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Un monde régit par la loi de la jungle. Jeu 23 Juil - 23:57
APH : Edge of Eternity
Luciano Ângelo Da Silva

 
"Là où le sang a coulé, l'arbre de l'oubli ne peut grandir."




 
Présentation

 


« Olà !
Je m'appelle Luciano Ângelo Da Silva et l'on me surnomme Lu, Lulu ou Luci. Je représente la République fédérative du Brésil . Je suis né le 7 Septembre. Je suis un mec, malgré la réputation de mon pays. Je suis Pansexuel et actuellement Célibataire. Mon principal défaut est mon manque d'objectivité et ma qualité majeure est de toujours sourire. »

Taille : 1m71
Poids : 54 kg
Mutation : Champ de force: Mutation de type Gamma: Les champs de force de Luciano sont solides et transparent, comme une vitre, et il a besoin de concentration pour les faire apparaître. La fragilité des champs de force dépend de la concentration du brésilien, du nombre de champs de force qu'il génère, de la taille du champ de force et de sa distance par rapport aux champs de force. Les champs de force peuvent être détruits si les coups sont trop violents. La création de champ de force pompe dans l'énergie de Luciano qui tombe souvent dans les pommes lors de leur destruction.
Arme de prédilection : Arme à projectiles
crédits


 
Physique

 


Vous souvenez vous du petit gringalet représentant le Brésil ? De cette bouille assez enfantine et toujours souriante ? Alors, effacez le de votre mémoire ou vous risqueriez d'être déçu.

Luciano n'a pas grandi, il mesure toujours un mètre soixante-et-onze et son corps a toujours un teint aussi basané, il y a simplement de nombreuses nouvelles cicatrices qui sont venues orner sa peau. Dès fois, quand le temps ne lui manque pas, il se décore de peinture corporelle, replongeant petit à petit dans les anciennes traditions de son pays. Le brésilien a quand même perdu beaucoup de poids depuis le début de la catastrophe, presque dix kilos alors qu'il n'était déjà pas gros avant. De plus, la loi de la jungle a rendu le corps de Luciano plus musclé et plus apte à la survie en forêt. Grimper aux arbres, se camoufler et chasser sont redevenus instinctif pour lui.

En parlant de jungle, la forêt amazonienne commençant à reprendre ses droits sur le territoire brésilien et les cheveux de Luciano en firent de même. La tignasse brune de Lu, déjà désordonnée à la base, devenait de plus en plus indomptable et envahissante. Il était obligé de couper ses cheveux de plus en plus souvent, avec les moyens du bord, ce qui bien sûr n'arrangeait point du tout la coupe de notre brésilien. Sous les mèches couleurs broux de noix, on peut apercevoir deux sourcils assez épais qui surplombent une jolie paire d'yeux chocolat. Malheureusement, le regard marron de notre petite nation du sud a perdu l'étincelle pétillante de joie qui y brillait avant.

Luciano possède des lèvres ourlées qui dessinent sur son visage bien moins de sourire qu'avant. Elles sont aussi abîmées, le brésilien ne pouvant s'empêcher de les mordiller à cause du stress et du manque de tabac, auquel il est dépendant. Ses lèvres ne sont pas la seule partie de son corps que la tension et la peur maltraitaient, le petit basané s'était mis à malmener ses ongles dont il prenait si soin avant, comme tous les cariocas. Malgré tout, même si Luciano n'est plus croyant, il a gardé le chapelet que lui avait offert Portugal, ne séparant pour rien au monde.


 
Caractère

 


Avant la catastrophe, on pouvait voir constament sur le visage de Luciano un sourire, un grand sourire franc et sincière, un sourire qui exprimait la joie de vivre et le bonheur, un sourire qui prouvait sa bonne humeur constante. Malheureusement, l'incident mondial avait terni ce sourire, l'abîmant autant que son propriétaire, car l'épidémie avait vraiment changé le brésilien. Ses instincts primaires étaient revenus au galop, des petites habitudes datant d'avant l'arrivée de Rafael sur ses terres refaisaient surface, le rendant plus méfiant à l'égard des autres. Il devenait craintif, se repliant sur lui même et accordant bien moins facilement sa confiance qu'avant. Il pouvait être discret par moment s'il le voulait, c'était l'un des meilleurs moyens de survivre, comme ses talents de chasseur cueilleur l'avait aussi beaucoup aidé avantagé dans cet environement hostil. Il avait aussi beaucoup de mal maintenant à rester au sol, c'était un synonyme de danger pour lui, il aimait être en hauteur, sur une branche d'un arbre ou un dossier de canapé, grimpant dès qu'il le pouvait et ayant grand mal à dormir dans un lit.

Luciano est quand même resté très tactile avec les gens qu'il considère comme faisant partie de sa tribu, car oui, malgré son côté sauvage, le brésilien supporte très mal la solitude. Il vient souvent rechercher la compagnie de ceux qu'il aime, il donnerait tout pour eux. Le jeune homme est très protecteur et possessif, n'hésitant pas à montrer les crocs pour défendre ce qu'il considère comme lui appartenant, il est de plus très jaloux ce qui n'arrange pas cette facette de sa personnalité. Luciano a aussi le sang chaud, il n'hésitera pas à l'ouvrir pour exposer son point de vue si on lui marche sur les pieds et il est même capable d'utiliser en dernier recours ses poings pour se faire respecter.


 
Histoire

 


Le verdict était tombé, Luciano sortait de la salle de réunion, triturant du bout des doigts sans y faire attention son chapelet. Son gouvernement avait été pour l'autorisation des mutations dans son pays. Le brésilien ne pouvait nier qu'économiquement ces modifications génétiques allaient beaucoup lui apporter, mais sa fois religieuse était totalement contre l'idée, c'était comme jouer avec l'oeuvre de Dieu... Ce qui l'avait finalement convaincu était le fait que d'autres pays avaient eu aussi acceptés les mutations, ça ne pouvait pas être dangereux si tout le monde l'autorisait, non ? Petit à petit, la plupart des habitants du Brésil possédèrent une mutation, puis se fut finalement au tour de Luciano d’acquérir ce pouvoir. Comme la majorité de son peuple, il pouvait maintenant créer des champs de force, un pouvoir protecteur dont il ne savait pas trop se servir. Malheureusement, il allait devoir bien vite apprendre, car Dieu ne pardonne pas quand on modifie ce qu'il a créé...

Des cris déchirant, des hurlements de peur, d'énorme mouvement de foule... Luciano était perdu, il ne savait plus qui aider ni comment. Un cas du Syndrome de Désagrégation Génétique avait été découvert dans la ville de Sao Paulo, plus particulière dans un Cracolândia. Notre petit représentant du Brésil avait tout fait pour se retrouver sur place dans le but de sauver sa population, mais il était arrivé bien trop tard... Une boucherie, ce favela avait été totalement détruit et ses habitants étaient pour la plupart mort ou gravement blessé. Les "maisons" étant toute entassé les unes sur les autres, le monstre avait eu le temps de faire un vrai massacre. Luciano se retrouvait impuissant devant ce spectacle, il se maudissait intérieurement d'avoir encore fait confiance à Alfred, de l'avoir suivi dans son délire sur les mutations pour "le bien de la population et de l'économie du pays". Mais il était maintenant trop tard, ils avaient joué avec le feu, joué avec la vie. Le tout puissant était en colère, on avait modifié sa création et il nous le faisait maintenant payer...

Malheureusement, l'attaque de Sao Paulo ne fut que la première d'une très longue série de carnage... Trop longue. Le virus se multipliait à une vitesse folle, le manque de nourriture et d'eau potable se faisait sentir. Les habitants des villes s'entre-tuaient pour une bouchée de pain, ils se battaient entre eux pour survivre et non contre les mutants. Luciano assistait à ce spectacle impuissant, il regardait sa nation s'auto-détruire sans pouvoir rien y faire. Une fois les villes pillés de toutes leurs ressource, elles furent abandonnées au profit des campagnes, puis de la jungle. La population diminuait constamment, on pouvait même dire qu'elle était en chute libre. De plus, la forêt qui servait de refuge aux rares survivants était aussi bienfaitrice que dangereuse. Il est vrai que la nourriture y était plus abondante, mais de nombreuses bêtes sauvages vivaient dans ces lieux, en plus des mutants. La loi du plus fort régnait en maître sur tout le pays, la nature recommençait petit à petit à reprendre ses droits, recouvrant le béton qui la détruisait depuis si longtemps...

Le représentant du Brésil avait perdu espoir, il avait fini de prier un dieu qui les avait abandonnés et que ne leur pardonnerait jamais. Il avait lui aussi fini par fuir le milieu urbain pour retourner dans sa jungle natale, finissant même pas réintégrer une tribu indienne comme avant l'arrivée de Portugal sur ses terres. Mais malgré ses pouvoir qu'il apprenait à peine à gérer, il ne réussit pas à défendre sa tribu quand un mutant attaqua celle-ci, ne sauvant qu'une jeune enfant du nom de Parakeet. Le brésilien n'en pouvait plus de rester sans rien faire, il devait rejoindre les autres nations et trouver une solution pour arrêter ce cauchemar. Il trouva un moyen de contacter Portugal, apprenant ainsi qu'une base se trouvait à Milan. Le voyage fut long pour rejoindre la côte de son pays, mais Luciano n'était heureusement pas seul, Parakeet était là. Elle était le petit rayon de soleil qui le dirigeait lors de son horrible périple.

Se dégoter un bateau ne fut pas simple et la traversée était encore plus rude. Ils étaient partis de Salvador Da Bahia dans le but d'arriver jusqu'à Lisbonne, ils croisèrent heureusement peu de mutant en mer, mais les conditions de vie sur l'eau n'en étaient pas moins épouvantable. Une terrible maladie que Luciano ne connaissait que trop bien se rependit lentement sur le bateau, touchant la plupart des membres de l'équipage mais aussi Parakeet. Le nom de ce nouveau malheur qui s'abattait sur eux était Scorbut. Le petit brésilien se sentit de nouveau totalement impuissant quand la maladie emporta la fillette qui lui donnait tant l'espoir deux jours avant l'arrivée sur les côtes portugaises. Il rejoignit malgré tout Rafael, mais ces retrouvailles n'étaient pas celles qu'il avait rêvé... Ils reprirent ensuite le bateau, direction l'Italie, la base de Milan dans laquelle Luciano avait placé ses derniers espoirs, sa dernière chance...


 
Derrière l'écran

 


Pseudo : Pha ou Brésille
Âge : 17 ans
Sexe : Travelo Brésilien
Comment avec-vous connu le forum ? J'ai vu de la lumière et je suis entrée
Que pensez-vous du forum ? Je sens que le plot de ce forum va être trop triste et que je vais pleurer.  
Quelle est votre disponibilité ? Euh... Pendant les vacances tout les jours, sinon en période de cours, minimum une fois par semaine
Code du règlement Il est en trois parties !
Autre chose ? Je crois que je ne vais vraiment pas pouvoir faire de soirée mousse ici... *Triste vie*
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 10/02/2015
Messages : 76
Kings never die
Prusse

Mon statut
Mutation: Mimétisme
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: Un monde régit par la loi de la jungle. Jeu 22 Oct - 14:26
AH BAH VOILÀ, ENFIN 8D
Te voilà validé petit brésilien~

Et voilà ton kit!

-Des couteux de lancer.
-Un drapeau.
-Des seringue encore non-utilisées.
-Un peigne. (Oui oui.)

Fais-en bon usage~ ;D

__________________

I can't hear you over the sound of my awesomeness:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un monde régit par la loi de la jungle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Présentations :: Présentations validées-