Partagez|

Ice Ice Baby~ [Islande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Ice Ice Baby~ [Islande] Jeu 25 Juin - 23:03
APH : Edge of Eternity
Emil Steilsson

 
"I'm at the edge of the world...Where do I go from here? Do I disappear?" -


 


 
Présentation

 


« ...Hei.
On m’a obligé à faire ça, alors ne t’attends pas à des effusions de joie ou une tirade. Je suis Emil Steilsson et certains s’amusent à me surnommer Ice, Is ou encore Mimil, même si je déteste ça, alors évite. Je représente l’Islande et quitte à fêter mon anniversaire, ça serait le 17 juin. Contrairement à ce qu’on s’amuse parfois à raconter, je suis bien un homme, merci. Ca ne te regarde absolument pas, d’ailleurs rien ne te regarde dans cette présentation - je le répète, forcée - mais je suis demisexuel et actuellement célibataire. On me dit souvent que je suis très lunatique et impulsif mais en contrepartie, je suis aussi vif d’esprit et intelligent...du moins je l’espère...Vous vous attendiez à quoi, sérieusement ? »

Taille : 171 cm. Oui le centimètre de plus compte.
Poids : 59 kg. Ca se voit à dix kilomètres, c’est une toute petite chose qui se casse en deux au moindre coup de vent un peu trop fort, a priori.
Mutation : Contrôle des objets électroniques. Apparemment passer des heures sur Tumblr l’y a prédestiné, puisque l’Islandais peut aujourd’hui contrôler mentalement chaque objet possédant un processeur ou un minimum d’électronique dans un rayon de 500 mètres - pour le moment. Ce contrôle va de celui de la télécommande au hackage mental d’infos sur un ordinateur - ou pour les plus terre-à-terre d’entre vous, ça veut dire que NON, vous n’aurez aucun droit sur la télévision.
Arme de prédilection : Projectiles, même si c’est un peu une brêle sur le terrain malgré ses efforts, on va pas se mentir.
crédits


 
Physique

 


Islande est le genre d’adolescent qui aura beau gonfler les muscles, ses biceps seront tout au plus aussi épais qu’une roue de vélo. Sa silhouette chétive lui donne des airs assez androgynes qui lui ont valu de nombreux complexes et remarques désobligeantes de la part des autres, et le fait qu’il soit physiquement coincé en pleine puberté, plus vraiment chenille mais pas encore papillon, ne l’aide pas à s’épanouir et dégager une aura confiante. Non, on aura plutôt tendance à le voir déambuler légèrement voûté, courbé par le poids du regard des autres et les écrans de ses gadgets high-tech qu’il affectionne tant.
Si l’islandais ne se considère pas beau par manque d’assurance, on peut au moins dire qu’il a un charme éthéré, notamment à cause de ses cheveux blond platine et sa peau tellement pâle qu’il en devient presque possible de voir toutes ses veines. Pas vraiment coiffées, ses mèches mi-longues encadrent son visage aux traits encore un peu poupins, quoique légèrement émacié par les derniers événements. Ses pommettes sont hautes et son nez bien droit, et s’il désespère du nombre inexistant de poils sur son menton, il peut se consoler en comptant les quelques tâches de rousseur autour du nez en question.
Si vous avez un peu de chance et que vous arrivez à l’intéresser assez pour qu’il lève le regard sur vous, vous aurez l’occasion de voir deux yeux - c’est un bon début, ce n’est pas un cyclope, ouf - aux reflets glacés, entre le bleu indigo et violet lavande, cernés de longs cils eux aussi clairs, et surplombés de sourcils très souvent froncés par ennui ou embarras. Si vous avez encore plus de chance, que dis-je, si vous arrivez à accomplir un miracle et à le faire sourire sincèrement, vous distinguerez de timides fossettes - mais il en a horreur, à cause de leur connotation désespérément enfantine.


 
Caractère

 


Emil, c’est toute la complexité des glaciers et des volcans, réunie en une seule personne. Comme les icebergs, il ne dévoile qu’une toute petite partie de lui à la surface du monde. Il est réservé et assez taciturne, peu avenant et clairement mal à l’aise en société. Il a tendance à préférer l’isolement aux grandes foules, mais paradoxalement, a une peur terrible de l’abandon. Il est peu sûr de lui et de ce fait a besoin d’être souvent rassuré ; c’est d’ailleurs une personne prudente qui évitera autant que possible les aventures par monts et par vaux et le danger qui va avec. Timide et casanier, il préfère la compagnie de ses gadgets sur le canapé ou de la ferraille du laboratoire.
Mais l’islandais n’est pas mort de l’intérieur pour autant ! Il ne s’intéresse pas réellement aux relations amoureuses, mais cela ne l’empêche pas d’être débordant de passion, lorsqu’il est motivé à entreprendre quelque chose ou défendre une cause. Féru de sciences, avec un penchant pour la génétique et évidemment l’ingénierie et la robotique à cause de sa mutation, il peut par exemple passer des heures voire des jours sans voir la lumière du soleil, enfermé dans le laboratoire de la base. Ainsi, il est d’un esprit très logique et est capable de réfléchir très rapidement, ce qui en fait une personne à l’intelligence remarquable - mais complexé comme il l’est, il n’en dira jamais rien.
L’adolescent est de plus extrêmement lunatique, changeant d’humeur comme un rien. Il est très facile de l’embarrasser, mais gare aux répercussions par la suite ! Ses colères sont dignes d’une véritable éruption et son impulsivité lui fera forcément dire des choses blessantes. Il est également rapidement déprimé et il pleure assez facilement, ce qui le gêne au plus haut point, car Islande essaie désespérément de prouver qu’il est un adulte digne de confiance et mature, et non plus un enfant.
Cependant, chassez le naturel, il revient au galop ; il n’en reste pas moins une jeune personne et a parfois des élans d’immaturité qui lui feront prendre un malin plaisir à vous jouer un tour savamment pensé. Son humour est particulier, avec un goût pour le sarcasme et l’ironie très net, et ses sourires sont plus souvent narquois et tordus que sincères - mais si vous parvenez à briser la glace, peut-être arriverez-vous un jour à voir ce petit coeur tout chaud ?~


 
Histoire

 


Le soleil n’était même pas encore levé que déjà, on pouvait voir une frêle silhouette glisser d’un pas traînant vers les portes du laboratoire. Avec un grognement d’effort, il les pousse et elles s’ouvrent pour lui dans un grincement atroce qui semble déchirer le calme de l’aube, mais lui ne cille pas. Il a entendu des bruits bien pires que celui d’une lourde porte - des cris d’agonie notamment. Elles se referment avec autant de douceur qu’elles se sont ouvertes, à savoir aucune, et Islande contemple les lieux froids d’un oeil encore plus glacé. Il avise avec pragmatisme le peu de matériel qu’il a à disposition vu les conditions vétustes dans lesquelles ils vivent tous ici, mais il s’estime déjà heureux d’avoir pu atteindre la base en un seul morceau, vu l’éloignement géographique de l’Islande par rapport au reste de l’Europe - sans parler de l’Italie. Bateaux, voitures et autres véhicules abandonnés l’avaient accompagné sur son long chemin qu’il avait terminé tant bien que mal à pied. Un sourire soulève un coin de ses lèvres lorsqu’il se souvient de la manière dont on l’avait littéralement traîné à l’intérieur de la base, lorsqu’il s’était écroulé de fatigue à l’entrée de celle-ci.

Il repense avec effroi aux mutants qui pullulent de l’autre côté des murs et à quel point il est faible et sans défense. Il ne s’est jamais voilé la face ; dès que les mutations étaient apparues, Emil savait bien que si la catastrophe devait arriver, il serait tout en bas de la chaîne alimentaire.
Et elle n’avait pas manqué de se produire, comme elle l’avait prédit.
Il crispe les paupières quand inévitablement, son doux visage s’impose à lui, mais il ne peut pas lutter contre ces yeux d’un azur qu’il aime croire unique.
Elle s’appelait Leah, et c’est elle qui lui avait donné envie de se défaire de cette éternelle étiquette de faiblesse. Il aurait voulu la sauver, mais au final, il était trop occupé à essayer de se sauver lui-même par tous les moyens pour agir à temps.
Elle était merveilleuse, rien à voir avec l’homme obscur qui lui servait de frère mais dont Islande avait tant besoin. Elle adorait la lecture, les chaussures et les serpents, et elle était terriblement malade. Emil, fatalement, avait fini par en tomber amoureux et s’était surpris à vouloir la sauver elle, la sauver de ces monstres à l’extérieur qui le rongeaient lui et sa population et qui menaçaient de le faire disparaître...et la sauver d’elle-même.
Il n’avait pas réussi.
Il ne restait plus que lui, seul, débout dans le laboratoire de la base.
Il se mord la lèvre et regarde les pièces de métal récupérées çà et là disposées sur un des établis de la pièce, ainsi que ses précieuses éprouvettes. Il ne le dira jamais, mais, au fond…

Il n’a jamais abandonné l’idée de la sauver.


 
Derrière l'écran

 


Pseudo : Kikki ou Danette, même si pour le coup c’est pas trop d’actualité ici. :p
Âge : 16 printemps ♥
Sexe : Im a peach yup yup
Comment avec-vous connu le forum ? Paraît que ma femme est l’une des admins :v
Que pensez-vous du forum ? COPAIIIIIN *oui cet avis est constructif*
Quelle est votre disponibilité ? ANYTIME. En période scolaire, ça sera plus le soir ou le week-end cela dit. Meh.
Code du règlement Oh fuck faut vraiment que je le fasse ?
Autre chose ? ZUMBAAAAA
© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ice Ice Baby~ [Islande] Ven 3 Juil - 1:49
Félicitations, tu es validé =w=

*** Kit de survie généré aléatoirement ***
- Couteaux de lancer
- Une trousse de soin (contenant : 3 bandages, 1 petite bouteille de désinfectant, sparadrap, aiguille, fil à recoudre)
- Un drapeau
- Un iPod
Revenir en haut Aller en bas

Ice Ice Baby~ [Islande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Nos viesNos vies :: Présentations :: Présentations refusées-