Partagez|

[TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Mar 29 Déc - 12:03

Magic is not dead yet.

   
Le matin. Le soleil se levait après lui. Ses horaires de lever étaient irréguliers. En hiver ces dernières années il avait pris coutume de plus dormir, bien qu'auparavent il était actif toute l'année. Et il n'avait pas eu le choix. Chaque fois qu'il devait regarder en arrière il se sentait vieux. Il se disait qu'il n'avait peut être plus les mêmes capacités que jadis. Il avait toujours le même courage et la même fougue téméraire, qui avait valu a ses soldats d'être craints dans toute l'Europe, mais il ne savait plus si il était toujours aussi efficace a cheval avec son sabre.
Dormais a coté, le serbe, plutôt paisible. En général ils avaient le sommeil plutôt tranquille, quand dans la journée il fallait qu'ils soient a fond . Tomislav tacha bien de prendre ses affaire rapidement et de ne pas le reveiller. Aujourd'hui il allait sortir tôt avec Irlande car ils avaient a vérifier quelques petites choses.

Connu pour être le scientifique de la base, il n'en avait pas moins un esprit religieux et quelque peu mystique. Il enfila son manteau une fois au salon, après avoir quitté l'infirmerie sans réveiller l'africaine ce qui en soi était un petit miracle. Il cala sa masse dans son dos, puis, en avance selon l'horloge il remonta sa manche qui dévoila un tatouage dont il devrait sans doute parler a l'irlandaise, lorsqu'il s'agirait d’évoquer ses croyances en magie. Le croate ne pouvait pas nier avoir quelques croyances hors christianisme. Il ne pouvait pas nier son héritage. Pourtant il n'était pas un païen, ne voulait pas l'être. C'était fini depuis longtemps pour lui les cultes de Svarog, Perun et Rod. Et ce même si il portait un Kolovrat autour du cou. Le slave avait souvent songé a enlever ce signe doublement pervers pour lui, parce que non seulement il rappelait les cultes païens mais en plus il avait la forme de deux crois gammées imbriquées l'une dans l'autre qui lui rappelaient insidieusement chaque fois sa période oustachi, et les crimes de la seconde guerre mondiale. Il avait trouvé le petit emblème de fer a tout hasard en plus, mais ne l'avait jamais porté avant d'arriver a la base étrangement. Il avait retrouvé le Kolovrat dans ses affaires comme si c'était un signe. Un symbole de plus a la chaîne qu'il portait autour du cou.

Il portait outre cela une croix catholique en argent, pas imposante, mais ce qu'il faut pour etre remarquée, et un damier croate entouré par un pleter, l’entrelacs traditionnel. Un pendentif pour sa religion, un pour ses symboles, et un pour la magie païenne. L'heure avançait et il fallait sortir pour être au rendez vous. Donc, la rouquine était déjà dehors, dans le froid matinal. Elle y était plus résistante que le méditerranéen qu'il était, mais il n'en laissait rien paraître.

- Dobro jutro, Irlande.

Il saluait exclusivement en croate.  Jamais en une autre langue, ou rarement, quand il était en présence d'autres nations. Sinon oui, il le faisait avec des humains. Parce qu'il estimait que les autres nations feraient sans doute de même et que cela donnait aux conversations une bonne entrée en matière. Il n'était  pas particulièrement souriant de premier abord, mais il avait une bonne aura. Sans perdre de temps le slave a la ouvrir la grande porte, et ce faisant il récapitula rapidement ce dont ils avaient convenus.

- Il s'agit juste d'aller en forêt voir quelles traces de magie de protection on peut trouver pour la base et on rentre après. Pas besoin de faire des folies.

Ils étaient également censé partager leur expérience respective en la matière, mais il n'y avait sans doute pas besoin de préciser, cela se ferait en chemin...


 
   

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 08/08/2015
Messages : 24
Age : 27
Localisation : Loin d'Angleterre
Cheveux de feu, âme de roc
Irlande

Mon statut
Mutation: Oiseau Lyre
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Mer 30 Déc - 3:41
Magic is not really dead yet

Les étoiles. Cela faisait à présent de nombreuses nuits, que Brigh les observait silencieusement depuis le point d'eau. Ses pensées perdues dans le firmament. À quoi pensait-elle ? À un problème qu'elle n'aurait jamais imaginé, du moins pas immédiatement. L'avenir de la magie dans ce monde, en proie à l'horreur et à la destruction. Comment pouvait-elle imaginer que la magie puisse un jour disparaître. La magie, elle la connaissait depuis le début de son existence de nation, même après le christianisme, la magie était resté. Certes, elle n'avait pas la même forme que dans les temps anciens, mais la magie resté tout de même présente. Et puis si la magie venait vraiment à disparaître, les créatures magiques subiraient le même sort inévitablement.

Un frisson lui remonta l'échine, et ce n'était pas dû à la fraîcheur de la nuit. Que deviendrait-elle si la magie disparaissait ? Toute son existence avait baigné dans la magie, pour la rouquine cela ne lui semblait pas exagéré de penser que la magie comme le sang qui parcourait ses veines. Elle poussa un long soupire, elle réfléchissait trop. Doucement, l'irlandaise regarde le ciel nocturne s'effacer pour laisser place au matin. Une nouvelle nuit blanche de passé, Brigh recueilli de l'eau dans le creux de sa main, et s'en aspergea le visage, pour se remettre les idées aux clairs. Il était bientôt l'heure de retrouver le croate, ils aillaient sortir ensemble, hors de ses murs. Certes, ils iraient pas bien loin, juste dans la forêt tout près, mais c'était déjà un bon début. Silencieusement, la rouquine se rendit au salon récupéré un sac qu'elle avait déjà préparé pour cette sortie. Une fois le sac sur ses épaules, elle retourna dans la cour, attenant patiemment que Croatie arrive à son tour.

- Dobro jutro, Irlande.

Brigh haussa les sourcils en entendant le croate la saluer. Il était inutile de faire le moindre commentaire, il pouvait bien la saluer comme il voulait. Mais elle espérait que Croatie utilise peu de sa propre langue durant cette petite excursion, sinon ça pourrait devenir problématique pour se comprendre sur des points précis. Elle souffla calmement.

-Dia duit Croatie.

Elle l'écouta récapituler rapidement le but de leur sortie, et ne dit pas un mot. Hochant simplement la tête, pour montrer qu'elle était attentive aux paroles de son équipier. Elle n'avait rien à ajouter de plus de toute façon, tout était dit. Avec une certain enthousiasme, elle franchit la grande porte, il était agréable de sortir de temps à autre, hors des murs.

-Allons-y, mais restons sur nos gardes. On sait jamais ce qui se cache parfois derrière les arbres.

Lentement elle se tourna, et fixa Croatie, elle l'avait déjà remarqué tout à l'heure, les bijoux qu'il portait au cou. Elle voulut lui demander quelques choses, mais s’abstenu. Ce n'était pas le moment à son avis. Elle ouvrit la marche, scrutant les alentours.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Mer 30 Déc - 10:28

Magic is not dead yet.

   
Leurs pas les menaient hors de ce bloc d'habitation fermé que l'on nommait la base. Lieu devenant vite étouffant pour des nations qui avvaient l'habitude d'avoir pour maison l'intégralité de leur territoire. Il avançait le pas tranquille. Il était avec une dame, donc il faisait en sorte de faire bien, d'autant qu'en vrai ils s'entendaient assez bien avant toutes ces histoires. Maintenant ils faisaient un peu comme si il ne se connaissaient plus vraiment, mais lui n'oubliera pas les quelques échanges qu'ils avaient pu avoir, et la bravoure de Thomas Crowley pendant la guerre d'Indepedance. Cet homme surnomé « Irsko hrabro srce » (l'Irlandais au cœur brave), était mort en croate et avait reçu la plus haute distinction possible en Croatie. Tomislav n'oubliait pas, et chaque vois qu'il croisait le regard emereude de la jeune femme, il se rapllerais cet Irlandais. Mais les rapports a la base s'étaient trop distendus et il pensait qu'elle, avait oublié ce qu'il y avait pu avoir avoirr avant, alors il ne l'nnuyait pas avec ces histoires de passé.

Le slave referma son manteau, ainsi on ne voyait plus ce qu'il portait autur du coup. Generalement on ne voyait jamais sa chaise, qui avait plus un but symbolique que décoratif, elle était chachée sous la chemise ou sous le tee shirt qu'il pouvait porter. Mais comme il n'avait pas envie d'abimer l'une de ses quelques chemises et cravates qu'il lui restait encore, il était dans un tee shirt simple, un vetement trouvé dans les stocks, en dessous de son manteau d'hiver.

La forêt n'était qu'a une dizaine de minutes de marche, voire moins si ils décidaient d'aller vite. Naturellement le croate avait un rythme tranquille, il ne voyait pas l'utilité de se précipiter et il profitait d'être a l'extérieur. Il devinait au traits tirés de la celte qu'elle n'avaiat pas passé une nuit très reposée, il ne voulait pas lui imposer un rythme innaproprié a son état. Cela le decevait un peu que ceratins ne trouvent pas le sommeil, mais il n'y pouvait rien, lui même parfois s'abandonnait a ses pensées, a la rumeur sourdes des inquiétudes de son peuple. Il était lui même inquiet pour eux et pour leur avenir mais seul il ne pouvait arriver a rien. Croatie devait absolument trouver des accords avec une autre nation pour obtenir des armes qui manquaient chez lui, cela devenait plus qu'urgent.

Ne t'en fais pas, je pense qu'a nous deux on pourra se defendre. Dans le pire des cas, si jamais on devait se trouver face a quelque chose de trop fort, ne restes pas trop proche de moi dans le cas ou je serais contraint d'utiiser ma mutation.

C'était évident, mais il préférait prévenir. Au moins on ne pourrait pas dire que ce serait de sa faute. Il la regardait en lui parlant. Il était bien plus grand qu'elle. Ceux de sa famille proche, les slaves locuteur de serbo-croate étaient en moyenne très grands. A l'instar des germaniques du nord. En tout cas en taille ils depassaient leurs cousins orientaux, car il n'était pas nécéssairement dans les gènes slaves d'être aussi grands. Mais sans doute quelque part au cours de leur migration s'était ils métissés avec des peuples germaniques avant d'atteindre les terres qu'ils occupaient actuellement. Il décida de commencer par le début a parler de son héritage. Car il était un peu dubitatif dans le domaine purement magique, il savait que commencer par le début serait un bon moyen de le replonger la dedans.

- La magie croate descend directement des anciennes traditions slaves, et nous les slaves du sud nous partageons beaucoup de croyances car nous étions liés par la même version de l'ancienne religion slave. Seulement il y'a des différences, comme par exemple, les serbes pensaient qu'ils descendaient de Dabog, un dieu qui pouvait prendre forme de loup, alors que les croates vénéraient plus Perun, un dieu de la foudre. D'ailleurs mon emblème floral est l'iris, qui s'appelle « Perunika » dans ma langue, et c'était l'emblème floral de Perun. Mais avec le christianisme certaines croyances païennes ont disparu, donc je ne m'en souviens plus.

Il ne pouvait pas vraiment parler de ce qu'il y avait avant la christianisation a vrai dire. Il savait que les croates étaient arrivés sur leurs terres menés par 5 frères et 2 sœurs, Kluk, Lobel, Muhlo, Kosenc, Hrvat  et Tuga et Buga, mais ça encore ce n'était pas sur. Il venait a peine de naître, il était beaucoup trop jeune pour s'en souvenir. Il reflechit pour parler plus précisément de sa manière de faire.

- Mes traditions magiques ont un coté très chamanique, très liées a la nature et aux animaux, et les créatures magiques de mon folklore vivent souvent dans les espaces naturel, loin des gens.

Il ne savait pas si il devait parler au passé ou au présent au niveau de ses croyances en la matière. En tout cas il essayait de renouer avec tout cela. Il se rappelait qu'aux yeux des croates par exemple, le roi de la forêt était l'ours et il était invoqué dans quelques rituels, autant que voir cet animal était signe de chance. L'ours était d'ailleurs considéré comme étant un homme transformé en animal par d.ieu a une certaine époque. D'ailleurs si les anciens slaves tuaient un ours, ils devaient s'excuser pour le crime commis...

- Enfin, tout ça, ça remonte un peu pour moi. Mais je connais encore quelques symboles, quelques moyens de trouver les fées et les géants et de repousser les mauvais esprits...

Il espérait avoir été un minimum clair, ayant lui même du mal a tout retracer précisément. Le slave espérait que les croyances celtes lui rappelleraient par leur évocations ce que les slaves avaient coutume de faire ou de penser...


 
   

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 08/08/2015
Messages : 24
Age : 27
Localisation : Loin d'Angleterre
Cheveux de feu, âme de roc
Irlande

Mon statut
Mutation: Oiseau Lyre
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Jeu 31 Déc - 3:04
Magic is not really dead yet


La rouquine avançait tranquillement à l'extérieur, c'était un vrai plaisir de voir autre chose que des murs. Il était bon aussi de changer d'air, rester enfermé trop longtemps n'était pas l'une des meilleures choses. Surtout avec les tensions, qui commençaient à gagner du terrain au sein de la base. Il était compliqué que des anciens ennemis deviennent amis, où qu'il n'y ait pas de dispute. Elle même avec quelques soucis mineurs avec certaines nations. Mais bon qu'importe. Avec le Croate ça allait bien, ils discutaient ensemble parfois. Même si elle trouve cela dommage qu'il s'isole bien trop souvent au laboratoire. Après avec les derniers événements, il est normal que les personnes changent, c'était la nature même du monde de changer constamment. Brigh avait décidé de faire comme si de rien n'était, si il s'isolait, c'est qu'il avait une raison Il était donc inutile de le contrarier sur ses choix.

La forêt n'était plus très loin, elle en était certaine, le paysage n'était pas le même que celui autour de la base. Un petit sourire espiègle étira ses joues. Et si par hasard, dans cette forêt, ils arrivaient à trouver une créature enchantée. Ça la rassurait grandement. L'irlandaise n'avait plus qu'une seule envie, fonçait vers la forêt. Elle se retenait, d'abord, car elle n'avait pas à imposer une course à Croatie, et aussi que ce n'était pas raisonnable, surtout avec le danger qui pouvait surgir au moindre instant. Il fallait rester prudent.
En marchant, elle profitait de la légère brise qui soufflait sur le paysage, c'était agréable de la sentir dans ses cheveux. Mais en même temps, ça lui faisait étrange, surtout depuis qu'elle s'était raccourci les cheveux, sa nuque était découverte, plus sensible au courant d'air. D'un geste rapide, elle remonta sa capuche, se protégeant la nuque et en cachant au passage sa chevelure. Puis elle écouta calmement son partenaire, avant de répliquer.

-Je ne m'en fais pas. J'ai apporté mon arme. Et tu n'auras pas à utiliser ta mutation. Si le danger est trop grand, on rebroussera le chemin, et on reportera cette sortie. On est sorti de la base à deux, on restera à deux jusqu'au retour. C'est tout.

Elle ne voulait pas paraître sèche, mais il fallait qu'elle s'exprime. Brigh le fixa longuement. Chose assez pénible quand votre vis-à-vis et bien plus haut que vous. Puis l'irlandaise, écouta le croate parler de sa propre expérience avec la magie. Elle ressentait bien son effort de mémoire, pour essayer de lui expliquait à quoi ressembler la magie de chez lui. Alors qu'elle l'écoutait, elle s'arrêta de marcher, ses yeux avaient été attirés par un point de verdure. Brign se pencha et cueillit délicatement deux trèfles.

-Il y a longtemps, on racontait que des dieux vivaient sur mes terres, les Tuatha Dé Danann. Ils sont partis, car de nouveaux arrivants s'étaient installé, ils sont partis vers l'autre monde, mais ils ont laissé plein de traces, et leur savoir. La magie, a toujours était lié à la nature. Lecture des étoiles, pouvoirs des plantes, dons de la terre, lumière nourricière, les jours obscurs propices à l'ouverture de l'autre monde. Après si on va plus loin, prédiction, contrôle des éléments, métamorphose, pouvoir des mots et des sons....

Elle lui glissa l'un des trèfles dans la main, puis reprit la marche, apercevant enfin la forêt.

-Si tu te rappelles de quelques trucs, ça ira. C'est vrai qu'avec les religions, on a oublié, voir beaucoup perdu des anciens savoirs magiques. Mais il subsiste toujours. Le trèfle, trois feuilles, la trinité. C'est comme ça qu'on me l'avait expliqué il y a un longtemps. Mais bien avant je savais d'autres significations liées à ce chiffre. Pour moi, les trèfles, me rappelle que ces deux mondes spirituels ont beaucoup de points en commun. D'ailleurs si tu veux, on parlera du talisman que tu portes au cou. Enfin si tu le souhaites.

Sur ces paroles, elle dirigea plus rapidement vers la forêt, ayant hâte d'y être.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Jeu 31 Déc - 16:59

Magic is not dead yet.

   
Alors qu'ils approchaient de la forêt, il vit la celte se pencher pour ramasser deux trèfles. Un instant il se demanda, si elle avait repéré des raskovnik. Mais non c'était juste des trèfles normaux. Elle lui expliqua ses croyances puis lui remit l'un d'entre eux, qu'il regarda entre ses doigts, en le faisait un peu tourner pensivement. Le chiffre 3. C'était bien sur lié aux trois mondes des religions indo-européennes , mais également a l'arbre monde des slaves. Puis le Triglav, le trio de divinités pricipale des religion slaves. Il acquiesca.

- Le chiffre 3 a aussi de l'importanvce dans mes anciens cultes.

Il ne s'étendit volontairement pas la dessus. Puis elle lui demanda de montrer ce qu'il portait autour du coup pressant le pas pour être plus vite a la forêt. Le croate suivait le rythme, il avait des grandes jambes, cela ne lui demandait pas davantage d'efforts. L'attente dura un peu, le temps qu'ils entrent réellement dans le domaine sylvain, ce qui serait plus aisé pour discuter de la suite. Tomislav ouvrit son manteau, pour sortir sa chaine. Il faisait froid. Il n'aimait pas l'idée de s'exposer aux courant d'airs, il n'aimait pas les courants d'air qu'il jugeait relativement nocifs. Généralement il avait la vielle habitude de ne pas laisser inutilement des fenêtres ouvertes chez lui, a cause de la Bora, le vent assez violent qu'il pouvait y avoir sur les côtes croates. C'était peut être d'ailleurs de ça que venait sa vielle idée que les courants d'airs pouvaient être particulièrement néfastes.

Croatie délaissa ses deux autres pendentifs dont le sens était évident, la croix catholique et l'emblème présent sur son drapeau simplement ornémenté de quelques symboles purement croates. Donc l'entrelac et l'écriture glagolitique au dos, puis il montra le kolovrat en fer (ceci).

Ca c'est le kolovrat, « la roue de Svarog ». Svraog était un dieu forgeron. Il représente le pouvoir du soleil et du feu. C'est quelque chose que j'ai que depuis recemment, en vérité.

Il rangea le symbole et referma son manteau. Le slave continua a avancer. Il trouvait que ce symbole lui correspondait bien, celui du d.ieu forgeron, lui qui avait choisi Kovacevic comme nom de famille, ce qui renvoyait a ce métier la dans sa langue. Lui même avait commencé a bricoler en tant que forgeron, pour ensuite innover, travailler a ses inventions, s'interesser aux sciences. Catholique fervent et scientifique accompli, cocktaïl étrange pour un homme qui venait discuter magie. Le slave regardait autour de lui.

Avec un peu de chance y'aura peut être moyen de voir des traces de Vedi ici, des vilas ou des palcek.. enfin des nains la... Ou plutôt des lutins je ne sais plus comment on traduit ça. Mais ca fait longtemps que je n'en ai plus vu...

Tomislav se souvenait de toutes les créatures auxquelles sont peuple et lui même avaient pu croire, créatures qui avaient sans doute aidé a certaines époques. Il se souvint d'avoir eu lui même quelques paroles pour s'attirer la protection des géants. Car il y' avait eu beaucoup de croyances autour d'humanoides gingantesques vivant dans les grandes forêt croates a une époque. Il était sans doute le seul de la région a avoir eu autantt de croyances en ce genre de créatures.

- Après je ne sais pas ce que toi tu cherches ici.

 
   

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 08/08/2015
Messages : 24
Age : 27
Localisation : Loin d'Angleterre
Cheveux de feu, âme de roc
Irlande

Mon statut
Mutation: Oiseau Lyre
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Sam 2 Jan - 22:50
Magic is not really dead yet


L'irlandaise avançait rapidement vers la forêt, mais sans perdre de vu son camarade croate. Le but n'était pas de le perdre tout de même. A chaque pas qu'elle faisait, lui donnait l'impression que la forêt grandissait. Ce qui était faux, mais cette amusante impression ne la rendait que plus impatiente d'arriver. La première chose qu'elle fit une fois au bois, se fut d'humer l'air, et de profiter de la fraîcheur naturelle du lieu. Une sensation très agréable la saisit, l'impression de revivir. Se rappelant avec douceur les paysages de chez elle, l'odeur de l'herbe humide, la lumière filtrait par les feuilles d'arbres. Doucement elle posa sa main sur l’écorce d'un des arbres, Brigh ferma un instant les yeux, puis elle sentit progressivement la vie de cet être de bois sous ses doigts. Une fois Croatie arrivait dans la forêt, ce dernier lui montra le fameux pendentif, qui avait attiré son attention lors du départ de la base. La rouquine l'écouta expliquer, ce que le symbole représentait. Elle trouvait ça amusant, elle avait également des symboles qui s'approchait de cette fameuse kolovrat. Malheureusement elle n'eut pas le temps de l'admirer plus longtemps, son propriétaire le rangea en reprenant la marche. Brigh marcha à ses cotés, retirant sa capuche.

-C'est dommage que tu la caches. C'est un beau symbole. Cela me rappelle les Triskells de chez moi. Symbole du dynamisme, le monde en mouvement. Il a plusieurs signification, les éléments, le cycle de la vie, la lumière, les trois âges, les trois divinités, les trois formes d'une divinités, et tant d'autre. On a aussi des swastikas... sur de très anciens site.

Elle fit face au croate, lui tapotant légèrement le torse.

-De plus, si tu le possèdes que depuis peu. C'est que ça doit être un signe, tu dois pas le cacher si tu veux que sa protection fonctionne.

Brigh se dirigea d'arbre en arbre, regardant si un mutant ne se trouvait pas dans le coin. Ils allaient devoir rester le moins longtemps possible dans cette foret. Si un mutant s'approchait d'eux ils ne pourraient que l'entendre, ou le localiser que bien trop tard. La rouquine s'agenouilla par terre, touchant le sol de sa main. Puis elle répondit au croate.

-Je m'attends pas à trouver des Leprechauns ici. Hum... Peut être des fées ? Des esprits liés aux arbres. Nous verrons bien... En tout cas, reste très attentif, je vais essayé quelque chose.

Sur ses mots, elle prit une grande respiration et par sa mutation, imita un air de harpe. Elle espérait que cet air, ferait sortir une petite créature magique de sa cachette. La harpe avait toujours eu une place importante dans ses mythes. Tout ce qu'elle souhaitait c'est que le fait que ça ne soit qu'une imitation ne pénalise pas, sa petite tentative d'invocation. Elle continua son air de harpe, concentrait sur l’environnement qui l'entourait.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 14/03/2015
Messages : 85
Localisation : Ailleurs
Beast Inside
Croatie

Mon statut
Mutation: Berserk
Expérience: 100/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Lun 4 Jan - 19:21

Magic is not dead yet.

   
Il scrutait aussi la sylve de son coté, mais rien n'indiquait un danger. Au sein des arbes il se sentait bien aussi. Il y'avait des grandes forêts en Croatie et hors cela les anciens slaves pensaient que les hommes étaient issus des arbres ce qui faisait que ceux ci étaient au centre de beaucoup de traditions. Le croate posa sa main sur l'écorce d'un arbre, tandis qu'il l'écoutait parler, puis imiter le son de la harpe. La musique était jolie, il avait toujours aimé les instruments a cordes. Croatie doutait que ça attire quoi que ce soit, il n'aurait pas fait comme ça lui. Il se demandait si les créatures qu'elle pourrait appeler lui seraient visibles ou non.

Les deux n'avaient pas le même foklore, pas les mêmes croyances, bien que certaines créatures se retrouvent dans la plupart des croyances indo européennes. La nature bruissait et lui il feramait les paupières. Il ne voyait pas si il se passait d'avantages de choses mais appréciait le son. Lui même avait un coté musicien, il jouait du violoncelle et de la tamburica. Tomislav aurait aimé avoir un instument a la base mais il ignorait comment s'en procurer et comment les fabriquer. De toute façon ce n'était qu'une chose parmi tant d'autre qu'il manquait a la base. Le slave ouvrit de nouveau les pour regarder ce qu'elle faisait.

Il se demandait si il avait encore moyen de metre en place es petits autels ou de tracer des symboles pour faire venir les vedis. Le croate n'était pas attentif a ce que faisait l'irlandaise. Un instant il lui sembla sentir des presences semblables a celles de Velebit, mais ténues, les voix des Vilas, des fées, ne lui parvenaient que comme des murmures du vent. Il ne savait pas si son imagination travaillait ou si ces présences étaient véritablement a ses cotés. Pour l'heure il préférait y croire et capter les quelques mots éthérés qui lui parvenaient.

Croatie laissa l'instant durer, puis décida de tourner son regard vers la rousse qui devait en avoir terminé. La sylve bruissait toujours autour d'eux. Au loin, beaucoup trop loin sans doute, il semblait y avoir du mouvement dans le feuillage. Il ne le percevait pas distinctement en tout cas, il en avait surtout l'intuition.

- J'espère que tu as bientôt fini. J'ai vu ce que j'avais a voir. Je prefère qu'on ne reste pas plus longtemps si possible.


Au cas ou son intuition aurait été correcte et qu'un mutant roderait de ce coté. Il avait déjà affronté un Gregari en forêt et n'avait pas vraiment envie de recommencer. Il n'avait pas besoin de voir plus, il savait qu'actuellement il ne pourrait voir plus. Il avait déjà la sensation que ces voix douces lui avaient soufflé des mots d'encouragement pour la suite et que leurs sœur de Velebit veillaient toujours sur son peuple et cela lui suffisait déjà...

 
   

__________________


 

Hrvatska nam pjesma leti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 08/08/2015
Messages : 24
Age : 27
Localisation : Loin d'Angleterre
Cheveux de feu, âme de roc
Irlande

Mon statut
Mutation: Oiseau Lyre
Expérience: 0/1000
Inventaire:
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet Mar 5 Jan - 2:51
Magic is not really dead yet


Alors que le son de la harpe emplissait les bois, l'irlandais scrutait les environs. Guettant le moindre mouvement de feuille, de branche… Elle ferma les yeux, sans arrêter sa mélodie, essayant de ressentir ce qui l'entourait, ressentir ce qui n'était pas visible au premier regard. Doucement Brigh sentit quelque chose la submergé, la fraîcheur de la forêt l’enveloppé déjà, mais cette nouvelle sensation. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait ressenti, depuis son départ pour être exacte. Depuis qu'elle avait quitté ses terres, laissait derrière elle ses camarades, ses amis les créatures fantastiques. Créant cette partie vide en elle. Mais à présent, elle sentait ce vide disparaître un peu en retrouvant cette sensation qui lui manquait tant. Mécaniquement, elle caressait du bout des doigts la terre de cette forêt, sans arrêter la mélodie.

La rouquine se rappelait avec délice les moments qu'elle passait en forêt, et surtout de chaque moment qu'elle passait avec ses habitants magiques. Ce remémorant ces instants de bonheur, elle imita un autre air de musique. Un air que Brigh avait entendu il y a longtemps. Avec ce nouvel air de harpe, elle sentit comme une présence dans cette forêt, un de ses occupants ? Un mutant ?

-J'espère que tu as bientôt fini. J'ai vu ce que j'avais à voir. Je préfère qu'on ne reste pas plus longtemps si possible.

La voix du croate brisa sa méditation, elle ouvrit brutalement les yeux et se releva précipitamment.

-Attends ! Je crois avoir ressenti quelque chose. Juste un instant.

Elle saisit le poignet de son partenaire, et l’entraîna un peu plus profondément dans la forêt, à l'opposé de là où Croatie regardait. L'irlandaise se laissa guidé par la sensation qui ne l'avait pas quitté, et arriva face à un arbre imposant, sûrement le plus ancien de la forêt. Son regard se posa sur l'une des branches, et là son cœur rata un battement.

-Là, il y a une fée.

Pour appuyer ses dires, Brigh pointa du doigt une branche, où se trouvait une petite fée. Elle fouilla son sac et en sortit des biscuits secs, elle désola d'avoir rien d'autre. Sans faire un bruit, elle déposa un biscuit au pied de l'arbre en compagnie du trèfle qu'elle avait ramassé. Puis elle retourna auprès de Croatie avec un immense sourire.

-A présent, nous pouvons rentrer. Nous reviendrons une prochaine fois. Je suis heureuse d'avoir vu une fée.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE][Irlande et Croatie]Magic is not really dead yet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» EDH for magic
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Age of Magic
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» Magic ball ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia : Edge of Eternity :: Ce qu'il resteReste :: Le monde :: Italie-